L’arrondissement de Montréal-Nord tente de faire la lumière au sujet d’allégations de citoyens qui prétendent que l’organisation de hockey mineur aurait dépensé environ 12 000 $ pour envoyer des membres du conseil d’administration, ainsi que leurs conjoints, à l’Assemblée générale annuelle de Hockey Québec, à Sept-Îles, du 12 au 14 juin.

Le parent d’un hockeyeur de l’organisation, qui souhaite conserver l’anonymat, déplore cette dépense, qu’il juge excessive, et soutient que cet argent aurait pu servir à autre chose.

«On aurait pu réduire les coûts reliés aux frais d’inscription, pour que des enfants plus défavorisés puissent jouer au hockey», dit-il. Il a envoyé un courriel directement au maire Denis Coderre, il y a plusieurs jours, et n’a pas reçu de réponse depuis.

Dans un autre courriel, envoyé directement à l’arrondissement et dont TC Media a obtenu copie, un autre citoyen, qui refuse pour le moment de s’identifier, déplore exactement la même situation.

Il décrit qu’en additionnant le coût des billets d’avion, de l’hébergement, du souper de vendredi et du banquet de samedi, il arrive à un total d’environ 12 000 $.

«Je vais poser des questions à la prochaine réunion du conseil et des réponses seront appréciées», conclut-il.

Enquête en cours
L’arrondissement a été informé de la situation et enquête pour connaître la vérité.

«Les gens de la direction générale font enquête, mais pour le moment, il ne s’agit que d’allégations. Une tonne de soupçons ne valent pas une once de preuve», prévient le maire, Gilles Deguire.

Tout en rappelant qu’il s’agit d’un organisme privé, il ajoute souhaiter que tout ait été fait dans les règles de l’art et que les dépenses reliées à ce voyage «ont été entérinées par le conseil d’administration».

Le directeur de la culture, des sports, des loisirs et du développement social de Montréal-Nord, Claudel Toussaint, dit ne pas avoir de preuve qu’une telle dépense a été effectuée. Et si c’est fondé, il faudra ensuite déterminer s’il s’agit d’une dépense qui est conforme aux statuts et règlements de l’organisation, rappelle-t-il.

M. Toussaint ajoute que cette organisation dispose d’une politique de remboursement pour certains déplacements.

Précisons que l’arrondissement ne subventionne par directement l’organisation, mais leur donne accès à des locaux et à de nombreuses heures de glace.

L’organisation se défend
Joint au téléphone, le président du conseil d’administration de l’organisation de hockey mineur de Montréal-Nord, Stéphane Welsh, estime plutôt les dépenses totales de ce voyage à 4000 $.

Lorsque TC Media lui dit qu’un citoyen parle plutôt d’une dépense de 12 000 $, il réplique que «ça n’a aucun sens».

«Tout a été fait dans les règles de l’art. Nous avons des allocations maximales pour les dépenses. Si quelqu’un dépassait le montant permis, il payait l’excédent de sa poche», assure-t-il.

M. Welsh ajoute que l’organisation est plutôt victime d’une campagne de salissage de la part d’un «parent frustré».

«Je n’ai rien à cacher. [Les membres du] conseil d’administration travaillent comme des fous et puis on se fait taper dessus par un parent frustré», déplore-t-il, ajoutant que ce parent tente de discréditer l’organisation depuis quelques mois déjà.

Le président dit qu’il songe à entamer des recours judiciaires pour que ce citoyen cesse de salir le nom de l’organisation.

Pas la première fois
C’est la deuxième fois en l’espace de quelques années que l’arrondissement doit se pencher sur les agissements de l’organisation de hockey mineur.

Pour l’année 2012-2013, l’organisation avait remis des états financiers incomplets. «Il manquait des pièces justificatives et les états n’avaient pas été vérifiés», précise le maire Deguire.

Deux personnes ont donc été «prêtées» à l’organisation, pour un mandat d’environ un an et demi. L’une d’elles a aidé les membres du conseil à gérer la partie administrative, c’est-à-dire voir à ce que les statuts et règlements soient respectés et que les assemblées générales soient bien organisées, et une autre personne devait s’occuper de l’aspect des finances.

«Ils viennent de terminer leur mandat et selon leur rapport, tout est conforme aux bonnes pratiques», assure le maire.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!