À leur 50e saison d’existence, les Lions bantam AAA du North Shore ont remporté un 37e championnat provincial de première division dimanche, la Coupe d’Or, grâce à une victoire de 25-10 sur les Packers de Greenfield Park.

Cette victoire permet au North Shore de compléter une saison parfaite (13-0) en plus d’acquérir un troisième championnat de la Ligue de football bantam du Québec (LFBQ) de suite.

Les Lions ont mis du temps à se mettre en marche. Il aura fallu attendre les dernières secondes de la première demie avant de les voir s’inscrire au pointage.

Les Lions tiraient d’ailleurs de l’arrière 3-0 lorsque Tyrese Twain Lovelace-Williams réussit à contrôler une passe d’une trentaine de verges qu’un coéquipier venait d’échapper dans la zone des buts, donnant ainsi les devants aux siens. Le score était 7-3 à la mi-temps.

Les Packers ont répliqué au troisième quart et même pris les devants 10-7 grâce à une réception et course de 52 verges de Fabrice Hennekens à la deuxième minute de jeu.

Les Lions sont cependant rapides à répliquer lors de leur possession suivante. Un superbe retour de botté d’envoi de Tevyn McLeod-Richardson combiné à une pénalité de 15 verges aux Packers permet aux Lions de se placer en position de marquer.

Augustus Wilson court alors sur neuf verges pour le majeur à 2:59 du troisième quart. Après le converti, les Lions mènent 14-10. Ils ne seront d’ailleurs plus inquiétés par la suite.

«Je pensais que si on gardait le match serré, on pourrait gagner. La clé pour moi, était les revirements. Le match a été serré sur cet aspect jusqu’à la deuxième demie. Mais à chaque fois qu’on répondait, ils répondaient à leur tour. Je pense que mentalement, ça a fait mal à nos joueurs. On a par la suite commencé à subir des blessures à nos joueurs-clés et il y a eu un effet boule de neige», témoigne l’entraîneur des Packers, Sundee Jones.

Vers la fin du troisième quart, le porteur de ballon Luca Poison-Vecchio et le quart-arrière Dimitri Chatziliiou participent à une ruée des Lions depuis la ligne de centre du terrain, au cours de laquelle Sunny Létourneau engrange 37 verges, dont une course de 18 verges qui lui permet de marquer le touché qui place son équipe en avant 21-10 après le converti d’un point.

«L’autre équipe avait seulement 26 joueurs. Alors on savait que si on continuait de travailler fort, la deuxième demie nous appartiendrait. On n’a jamais perdu une deuxième demie cette saison», indique l’entraîneur-chef des Lions, Terry White.

Les Lions ajouteront par la suite quatre points, dont trois sur un placement de 47 verges du botteur Antonio Neacsu pour terminer le match sur un score de 25-10.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus