Ville de Montréal Des visites guidées seront offertes au grand public dans cinq parcs-nature de Montréal, dont celui du Bois-de-Liesse.

Afin de permettre la réalisation de projets liés notamment au 375e anniversaire de Montréal et au 150e du Canada, la Fondation du Grand Montréal (FGM) financera 71 projets, dont deux dans l’Ouest-de-l’Île, au coût de 1,6M$ en 2017.

La FGM a annoncé mardi cet investissement afin d’appuyer 14 «projets leviers» qui sont déjà amorcés et 57 autres dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal et du 150e anniversaire du Canada. Une somme de 350 000$ provient du Fonds communautaire pour le 150e du Canada de Patrimoine canadien, en collaboration avec Fondations communautaires du Canada.

Sur les 240 projets lui ayant été soumis, la Fondation du Grand Montréal en a retenu 71 répartis dans 20 secteurs. La somme la plus importante accordée par la Fondation était de 25 000$ pour un projet. Un total de 12 ont reçu ce montant. Par la suite, les sommes accordées variaient entre 2500$ et 21 000$.

«On veut renforcir le sentiment d’appartenance dans les quartiers, autant auprès des jeunes que des personnes aînées. Tout le monde peut être un acteur pour améliorer la situation sur sa rue, dans son école ou encore dans son hôpital» soutient Yvan Gauthier, le président-directeur général de la fondation.

Selon lui, les projets permettront de rejoindre plus d’un million de personnes. «On ne veut pas seulement que ce soit une fête, on veut aussi que la communauté s’implique auprès des personnes plus vulnérables.»

Ouest-de-l’Île
Au nombre des projets dévoilés mardi, deux concernent l’Ouest-de-l’Île, pour une valeur de près de25 000$.

Le Carrefour jeunesse-emploi de l’Ouest-de-l’Île mettra tout d’abord en place 150 projets scolaires et communautaires pour célébrer l’anniversaire du Canada.

Le projet, évalué à 15 000$, permettra à l’organisme, avec ses partenaires, d’aborder différentes thématiques avec les jeunes, telles que l’environnement, la santé et l’éducation.

Le deuxième projet, d’une valeur de 9099$, permettra au grand public d’avoir accès à des visites guidées dans cinq parcs-nature de Montréal, dont ceux du Bois-de-Liesse, du Bois-de-l’Île-Bizard et du Cap Saint-Jacques. Un concours de photographie intitulé «Je célèbre les parcs-nature» est aussi prévu afin de permettre à la population de partager sa vision des parcs et des boisés urbains.

Les deux autres parcs inclus dans le projet sont le parc de la Pointe-aux-Prairies dans l’arrondissement à Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et le parc de l’Île-de-la-Visitation à Ahuntsic-Cartierville & Montréal-Nord.

Bénévolat
Le choix du 15 novembre pour procéder à l’octroi de ces sommes n’était pas un hasard alors que cette date est également celle de la Journée nationale de la philanthropie au pays.

Selon , la Fondation du Grand Montréal (FGM), les organismes ont besoin de soutien pour réaliser leurs projets, que ce soit matériel, logistique, ou organisationnel. Des bénévoles sont notamment recherchés. «La philanthropie c’est de donner de l’argent, mais c’est aussi de donner du temps. Les deux sont très importants» affirme M. Gauthier.

Par ailleurs, ce dernier se réjouit des données recueillies dans le cadre d’un sondage réalisé pour l’occasion, par l’Institut Mallet entre 12 au 17 octobre. Celles-ci révèlent que les personnes âgées de 18 à 34 ans font deux fois plus de bénévolat, soit 28%, contre 13 % chez les 55 et plus et 17 % chez les 35-54 ans.

Le sondage indique également que 16% des Québécois se considèrent philanthropes. Or, 79% d’entre eux affirment avoir posé un geste philanthropique.

Depuis sa création, il y a 16 ans, la FGM a remis plus de 28 M$ à 2000 organismes de bienfaisance du Grand Montréal.

 

 

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus