Gracieuseté Les huit jeunes qui forment le conseil des élèves lors de l'assermentation dans le gymnase de l'école.

L’école primaire Saint-Gérard, à Pierrefonds, a tenu ses toutes premières élections afin de choisir les membres de son conseil des élèves. Une simulation de vote a permis aux jeunes d’être initiés à l’exercice démocratique.

Les élections ont été officiellement déclenchées le 17 octobre au sein de l’établissement qui compte 320 enfants. Pour être candidat, les élèves de la 3e à la 6e année devaient remplir un bulletin de candidature et réaliser une courte présentation vidéo pour leurs pairs.

Les jeunes ont été appelés aux urnes le 3 novembre afin d’élire leurs représentants. Les résultats ont été dévoilés le 8 novembre, la même date que l’élection présidentielle américaine.

À l’issue du vote, huit jeunes ont été élus à titre de premier ministre, de vice-premier ministre ou de députés. Supporté par trois adultes, le comité a comme mandat d’améliorer la qualité de vie scolaire. «Ça peut être en lien avec les activités, les uniformes ou encore les règlements de la cour», explique Véronique Loriot, la directrice de l’école.

En plus de la minute du député, qui a pour but d’informer les autres élèves, des rencontres sont prévues une à deux fois par mois à l’heure du dîner. Les députés ont également été jumelés avec des classes de la maternelle à la 2e année afin que tous les élèves de l’école soient impliqués. «On veut que les élèves sentent qu’ils ont leur mot à dire et qu’on a envie de les écouter», affirme Mme Loriot.

Politique
La direction de l’école estime que cette activité pédagogique permet aux élèves de mieux comprendre le processus d’élections, et ainsi exprimer leurs opinions et leurs idées. «Nous voulons les sensibiliser à l’importance de ce joyau qu’est la démocratie au Québec», soutient la directrice.

Les élèves ont été sensibilisés à la vie politique, en plus d’en apprendre davantage sur le processus d’élection au Québec et au Canada. «Ça a suscité l’intérêt des jeunes pour la politique. Ils parlaient beaucoup de l’élection présidentielle américaine, qui se déroulait en même temps», affirme Réjeanne Lemay, la technicienne en éducation spécialisée de l’établissement et l’instigatrice du projet.

Vu son succès auprès des jeunes, le processus de vote sera de retour l’an prochain.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus