François Lemieux/TC Media La Ville de Pointe-Claire a tenu une modeste réception à son centre aquatique le 30 novembre pour célébrer la réutilisation de 325 frênes abattus.

Le centre aquatique de Pointe-Claire s’est récemment doté de 20 nouvelles tables et 64 nouveaux bancs fabriqués par des jeunes en réinsertion sociale à partir de bois de frênes abattus l’an dernier. Ces arbres étaient non qualifiés pour le programme de prévention contre l’agrile du frêne.

En tout, 325 frênes ont été récupérés, dont 40 dédiés au mobilier urbain. La balance a été transformée en copeaux de bois pour les sentiers pédestres du parc Terra-Cotta ou revendue à des compagnies de pâtes et papiers. Les sommes engrangées grâce à ces ventes seront réinvesties dans du mobilier urbain.

La totalité des frênes réutilisés était des arbres matures, qui devaient être enlevés des terres publiques en raison de leur santé générale, de leur état de dépérissement, de leur structure ou de leur emplacement.

Une fois coupés, ils ont été transportés aux travaux publics pour être transformés en planches.

Le boulot vers…
Une vingtaine de jeunes de l’organisme sans but lucratif Le boulot vers…, qui œuvre à leur réinsertion dans la société et sur le marché du travail, a ensuite fabriqué les meubles.

«C’est un système gagnant-gagnant-gagnant pour nous. Le problème de l’agrile du frêne est rendu partout et on est fier, également, d’avoir pu aider des jeunes en difficulté. De plus, le mobilier va servir au public», indique le maire de Pointe-Claire, Morris Trudeau.

En tout, plus de 35 mètres cubes de bois de frêne ont été réutilisés et 1650 mètres cubes de copeaux de bois, soit l’équivalent de la moitié d’une piscine olympique, ont été produits.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!