(Photo: TC Media -François Lemieux) La directrice-générale de Partage-Action Ouest-de-l’Île, Leanne Bayer. Son organisme procure un financement à 40 groupes d’entraide locaux. Offrant notamment des services aux résidents qui sont aux prises avec des problèmes incluant la sécurité alimentaire, le cancer, l’autisme, les enfants et les jeunes à risque, l’intimidation, la toxicomanie, la dépression et les pensées suicidaires.

À moins de deux semaines de la date limite de sa campagne annuelle de financement, Partage-Action se retrouve avec un manque à gagner dépassant les 40 000$ pour atteindre son objectif de 1,2 M$. Afin de récolter cette somme, l’organisme organise le 22 mars la «Journée Vivre ici, Donner ici», un sprint final de collecte de fonds auquel participent plusieurs entreprises.

«C’est vraiment pas beaucoup 45 000$. On vise de l’atteindre», explique la coordonnatrice aux communications  de partage-Action Ouest-de-l’Île, Linda Thompson par rapport à l’événement qui en sera à sa première édition cette semaine.

Confronté à une conjoncture économique difficile et à des commanditaires de plus en plus sollicités, l’organisme planifiait cette journée depuis environ deux mois. Cette dernière a même un volet web alors que Partage-Action a invité au cours des dernières semaines certains de ses donateurs à réaliser des capsules vidéo afin d’expliquer «pourquoi ils tiennent à aider Partage-Action».

«La réponse a été extraordinaire. Certains veulent aider des familles qui n’ont pas assez de nourriture pour manger à leur faim. D’autres veulent donner leur soutien à des adolescents atteints de cancer ou à des personnes âgées. (…) Toutes ces raisons sont méritoires et rejoignent notre devise: « Vivre ici, Donner ici, Faire une différence ensemble », indique Leanne Bayer, directrice générale, dans un communiqué publié lundi.

Sandwiches, spa, entraînement…

La liste des initiatives de collecte de fonds est variée. Par exemple, quatre restaurants Dagwoods de l’Ouest-de-l’Île remettront aujourd’hui 1 $ par sandwich vendu.  Pendant ce temps les entraîneurs de Klub 20 Beaconsfield West Island ont mis sur pied un défi «burpee», un exercice de musculation imitant le saut de la grenouille. Les membres font des dons pour pouvoir regarder les entraîneurs et les instructeurs performer des «burpees».

Il sera même possible de donner en allant se faire bichonner alors que Aqua Spa Lyne Giroux remettra 1 $ pour chaque traitement manucure/pédicure qu’il réalisera.

La liste de toutes les entreprises qui participent à la journée «Vivre ici, Donner ici» est disponible au  www.partageaction.ca

Salon des vins

Partage-Action tenait par ailleurs la semaine la sixième édition de son Salon des vins, bières et spiritueux de l’Ouest-de-l’Île, un événement qui a permis de récolter un peu plus de 25 000$

La somme représente environ la moitié de ce qui avait été récolté l’année dernière, soit 50 000$

«On s’y attendait. Les gens étaient au rendez-vous. Avec  l’économie difficile, les commanditaires manquaient», confie Linda Thompson.

800 personnes auraient assisté à l’événement qui permettait aux visiteurs de goûter à une sélection de 200 produits.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!