Deux mois après l’ouverture de la Microbrasserie Labrosse à Pointe-Claire, les propriétaires de l’établissement rendront bientôt disponibles leurs bières sur les tablettes des dépanneurs de l’Ouest-de-l’Île.

L’équipe travaille depuis quelque temps à effectuer les derniers ajustements pour mettre sur le marché une bouteille de 500ml. Le tout devrait d’ailleurs être prêt dans environ un mois et disponible dans certains dépanneurs de l’Ouest-de-l’Île.

Située sur la rue Labrosse, la microbrasserie du même nom offre de cinq à sept sortes de bières, de la pilsner à la stout. On peut les goûter sur place, dans un salon de dégustation, ou les apporter à la maison dans des cruchons de 945 ml ou 1,89 L. En plus des classiques, l’équipe veut aussi offrir une certaine variété qui évoluera selon les saisons.

«Marché saturé»
Les copropriétaires Troy Olynyk et Patrick Farell sont des amis de longue date et d’anciens résidents de l’Ouest-de-l’Île. Ils n’ont pas hésité à venir s’installer dans ce secteur considéré comme un véritable «désert» dans le monde brassicole québécois.

L’idée de s’établir plus vers centre-ville ne leur a jamais effleuré l’esprit. Troy Olynyk explique que «ce marché-là est déjà saturé, on aurait fait que diluer l’offre. Ici, on est les seuls».

Bien qu’ils soient situés dans un secteur plus industriel, les propriétaires sont persuadés que les gens adopteront leurs produits. Selon M. Olynyk l’emplacement n’est pas un problème puisque «les gens de l’Ouest ont des voitures, ce n’est pas comme sur le plateau où les gens sont souvent à pied».

Absentes des tablettes
L’arrivée des produits de la microbrasserie Labrosse sur les tablettes des dépanneurs pourrait insuffler une nouvelle passion pour les produits de la bière chez les consommateurs de l’Ouest-de-l’Île.

La mode brassicole est beaucoup moins forte dans l’Ouest contrairement à ce que l’on retrouve dans les quartiers centraux, où l’entreprise desserre plus d’une centaine de dépanneurs et d’épiceries», explique Mathieu Brazeau, représentant de Transbroue, une compagnie de distribution de pour les produits de microbrasseries québécoises.

Les endroits où l’on peut se procurer des bières spécialisées sont d’ailleurs rares dans l’Ouest-de-l’Île.

L’épicerie Prette est la seule à être spécialisée en bières dans le secteur. Alain Nader, propriétaire de l’établissement confirme qu’il est difficile de trouver des bières de microbrasserie sur le territoire. «L’autre bord de l’autoroute 13, il n’y a pas grand-chose», se désole-t-il.

Le propriétaire de la petite épicerie de quartier, située sur le Chemin Bord-du-Lac, attend d’ailleurs les nouveaux produits de la <@Ri>Microbrasserie Labrosse<@$p> avec impatience. Il espère que leur arrivée augmentera l’intérêt et la demande des citoyens.

Se lancer en affaires
L’idée de démarrer leur propre microbrasserie est née alors que les deux amis s’amusaient à fabriquer de la bière dans leur sous-sol depuis quelques années.

Depuis trois ans, les deux autodidactes brassaient plus sérieusement, mais ils «n’arrivaient plus à fournir pour la consommation des amis». Ils ont donc décidé de voir avec un plan d’affaires les possibilités qui s’offraient à eux.
Selon Troy Olynyk, les gens de l’Ouest-de-l’Île sont reconnus pour être davantage des amateurs de vins.

Il se faisait dire souvent que les gens ne voudraient pas payer plus cher pour boire de la «broue». Selon lui, le goût de la bière s’est beaucoup raffiné depuis quelques années et «elle n’est pas plus chère qu’ailleurs où l’on vend le même genre de produit».

Leurs boissons houblonnées se détaillent entre 3$ et 16$ selon le format choisi.

Bières disponibles % d’alcool
English special Bitter 5.9%
IPA 6.6%
Weizenbock 7.1%
Pilsner 5.5%
Black IPA 6.3%
Honey Porter 5.3%
French Saison 5.9%

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!