FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA (51 L'aréna 2 du Centre civique de Dollard-des-Ormeaux était bondé de résidents désirant en savoir plus sur l'aide financière offerte par Québec aux sinistrés, dimanche matin.

Alors qu’un montant de 2 M$ a déjà été distribué par Québec en aide financière à plus de 900 sinistrés depuis le début de la crue des eaux printanière, le ministère de la Sécurité publique s’est déplacé à Dollard-des-Ormeaux, dimanche, afin d’informer les citoyens Pierrefonds-Roxboro affectés de l’aide financière disponible.

Plusieurs centaines de citoyens s’étaient amassés dans le Centre civique de Dollard-des-Ormeaux, anxieux d’en apprendre plus sur l’offre d’aide de Québec.

Les sinistrés étaient invités à remplir un formulaire leur permettant de recevoir la visite d’un représentant du ministère de la Sécurité publique afin de remplir une demande d’aide financière en bonne et due forme.

«On complète avec eux le formulaire de réclamation et ensuite, on leur verse une avance sur les travaux déjà faits et futurs. Le montant de l’avance varie. S’ils ont de l’eau jusqu’au rez-de-chaussée, on peut leur donner 20 000 à 25 000 $ pour débuter les travaux rapidement», précise Denis Landry, directeur du rétablissement au ministère de la Sécurité publique.

Aide bonifiée
Vu l’ampleur de la crise causée par la crue des eaux printanières, Québec a confirmé lundi que le programme gouvernemental d’aide aux sinistrés des inondations sera bonifié.

C’est le premier ministre Philippe Couillard qui en a fait l’annonce, sans toutefois dévoiler les détails relatifs à la dite bonification sinon que des ajustements pourraient être faits aux seuils et à l’admissibilité.

L’annonce devrait être faite avant jeudi.

Sinistrée
Frances Maxant habite sur la 5e Avenue nord à Roxboro. Sa résidence à été lourdement touchée par la crue des eaux alors qu’au pire de la crise, il y avait près de six pieds d’eau au sous-sol. Elle estime à 100 000 $ les dommages subis.

Venue récolter de l’information à Dollard-des-Ormeaux, dimanche, elle s’inquiétait de ne pouvoir obtenir de remboursement de son assurance pour une couverture de 50 000 $ qu’elle avait prise spécifiquement pour les refoulements d’égouts.

«Ce n’est pas possible d’avoir une assurance d’inondation par la surface. Son assurance personnelle clame que vu qu’à un moment donné, il y a une partie du terrain qui a été touchée par l’eau, c’est une inondation et non pas un refoulement d’égouts même si, avant que l’eau ne rentre, c’était clair qu’elle rentrait déjà par les drains du sous-sol», raconte-t-elle.

Visites du SIIM
Par ailleurs, des agents de prévention du Service de sécurité incendie de Montréal (SIIM) parcourent les rues des secteurs affectés depuis vendredi soir afin d’offrir aux résidents des inspections de leur demeures.

«On est en phase de réintégration des citoyens. On est à voir quels sont les besoins. On attend de voir tout ce qu’on va avoir le temps de faire selon les besoins évalués. On a une possibilité de mettre 50 personnes sur le terrain sans problèmes. Si les besoins sont là, on sera là», indique la cheffe de section à la prévention au SIIM, Louise Desrosiers.

Principales mesures d’aide financière
Aide aux évacués:
20 $ par jour par personne du 4e au 100e jour

Aide aux mesures préventives temporaires:
3000$ pour particuliers, 5000 $ pour entreprises

Aide au déménagement et entreposage:
1000$ pour résidents et 2500$ pour entreprises

Aide aux travaux d’urgence et travaux temporaires:
500$ pour particuliers et 1000$ pour entreprises

Dommages aux biens et coût de remplacement du bâtiment/maison:
Particuliers: 80% peut être réclamé jusqu’à concurrence de 159 208 $. Entreprises: 75% du total est admissible jusqu’à concurrence de 212 278 $

Achats de matériaux et les locations d’équipement pour particuliers:
100 % des frais admissibles jusqu’à un maximum de 3000 $.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!