François Lemieux/TC Media Le feu n'a pas laissé de marques sur l'extérieur du bâtiment, qui est situé à l'intersection de l'avenue Selkirk.

Une enquête criminelle a été ouverte à la suite d’un incendie suspect survenu très tôt, mardi matin, dans l’immeuble de la compagnie Rolfquo, un fabricant de divers composants chimiques utilisés dans la fabrication de vêtements du boulevard Brunswick, à Pointe-Claire.

«Il y a eu introduction par effraction. Des traces d’accélérant ont été trouvées à l’intérieur de l’endroit. Pour le moment, on n’a pas d’arrestations. Une enquête est en cours», indique le relationniste du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Jean-Pierre Brabant.

Ce dernier n’a pas pu confirmer si une des caméras avait pu capter des images du crime.

«On va faire des vérifications. S’il n’y avait pas de caméras à l’endroit où ça s’est produit, on va vérifier aux alentours pour voir si on est capables d’avoir des images qui pourraient nous guider à savoir combien de personnes sont impliquées et si on peut obtenir une meilleure description», précise-t-il.

L’immeuble était vide au moment de l’incendie. Il n’y a eu aucun blessé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!