François Lemieux/TC Media Le feu n'a pas laissé de marques sur l'extérieur du bâtiment, qui est situé à l'intersection de l'avenue Selkirk.

Une enquête criminelle a été ouverte à la suite d’un incendie suspect survenu très tôt, mardi matin, dans l’immeuble de la compagnie Rolfquo, un fabricant de divers composants chimiques utilisés dans la fabrication de vêtements du boulevard Brunswick, à Pointe-Claire.

«Il y a eu introduction par effraction. Des traces d’accélérant ont été trouvées à l’intérieur de l’endroit. Pour le moment, on n’a pas d’arrestations. Une enquête est en cours», indique le relationniste du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Jean-Pierre Brabant.

Ce dernier n’a pas pu confirmer si une des caméras avait pu capter des images du crime.

«On va faire des vérifications. S’il n’y avait pas de caméras à l’endroit où ça s’est produit, on va vérifier aux alentours pour voir si on est capables d’avoir des images qui pourraient nous guider à savoir combien de personnes sont impliquées et si on peut obtenir une meilleure description», précise-t-il.

L’immeuble était vide au moment de l’incendie. Il n’y a eu aucun blessé.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus