Photo: TC Media Archives La Marche du rein de 2016 à Dollard-des-Ormeaux.

La Fondation canadienne du rein tiendra, pour la neuvième fois, une marche de levée de fonds à Dollard-des-Ormeaux, le 28 mai au parc Centenaire William Cosgrove, un évènement qui a d’ailleurs permis d’amasser 13 000 $ l’an dernier.

Les maladies du rein sont toujours mal connues du grand public malgré le fait qu’une personne sur 14 au Québec souffre d’une forme de maladie rénale, déplore le vice-président national de la Fondation canadienne du rein, Christopher Gobeil.

«Il y a une perception dans la communauté que ces maladies sont réglables et qu’il y a quelque chose qui peut vous éviter des problèmes aux reins. On entend toujours qu’il y a la greffe comme cure. C’est vrai qu’une greffe va fonctionner pour plusieurs. Mais ce n’est pas facile de trouver des donateurs. Il y a une liste d’attente qui est longue. Et Il y a des patients qui ne peuvent obtenir de greffe», fait valoir M. Gobeil.

Une trentaine de participants sont attendus pour participer à l’édition 2017 de la marche à DDO. Depuis sa création, l’événement de l’Ouest-de-l’Île a permis de récolter plus de 110 000$ pour la cause.

Christopher Gobeil assure que «les fonds récoltés sont dédiés directement à la cause. De nos jours, lorsqu’on cherche à amasser des fonds, les donateurs sont très sensibles aux coûts associés aux levées de fonds».

Une vingtaine de marches du rein sont organisées par la Fondation canadienne du rein au Québec cette année. L’enregistrement pour la marche se fera à 9h au Centre civique de Dollard-des-Ormeaux. La marche en tant que telle aura lieu à 10h.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!