François Lemieux/TC Media La Table de quartier Sud Ouest-de-l’Île clame que l'évènement tenu dans le stationnement de la Plaza Pointe-Claire, vendredi dernier, était le premier Park(ing) day à avoir lieu dans l'Ouest-de-l'Île depuis la création de l'évènement mondial, en 2005.

Une cinquantaine d’électeurs de l’Ouest-de-l’Île a pu profiter du Park(ing) day, événement annuel et mondial où des stationnements sont transformés en lieux d’initiative citoyenne, pour échanger avec des candidats aux élections municipales du 5 novembre, à Pointe-Claire.

Répondant à l’invitation de la Table de quartier Sud Ouest-de-l’Île (TQSOI) et Concertation de l’Ouest-de-l’Île (CODI), des candidats de Pointe-Claire, Dorval, Beaconsfield et Sainte-Anne-de-Bellevue se sont rassemblés dans le stationnement de la Plaza Pointe-Claire, vendredi.

Pour l’occasion, le ses espaces avaient été transformés en aire d’information. Plusieurs pancartes faisant état des différents enjeux, dont le transport en commun, avaient été placées sous des petits chapiteaux.

La conseillère sortante du district 2 de Beaconsfield, Karen Messier, s’est réjouie de pouvoir discuter avec des citoyens dans une atmosphère décontractée.

«Les gens sont plus à l’aise de venir nous parler. Souvent, ils n’aiment pas venir aux séances du conseil parce qu’ils trouvent ça trop formel et intimidant. Ce genre de rencontres est important pour cette raison», indique-t-elle.

Al Gardiner, qui brigue également un poste de conseiller dans Beaconsfield, trouve qu’il s’agit là d’une opportunité d’écouter les préoccupations des électeurs. «On peut se faire une idée sur la façon de pouvoir mieux servir la communauté par la suite», soutient-il.

Tout au long de la journée, les citoyens ont été invités à inscrire sur des bouts de papier des questions destinées à leurs candidats, qui seront acheminées par la TQSOI.

«Ça va notamment servir à établir un portrait des besoins des citoyens, fait valoir la directrice, Alena Ziuleva. Les élus seront encouragés à répondre sur notre page Facebook».

Vie communautaire
Citoyen de Dorval, François Dionne a profité de l’occasion pour «rencontrer des représentants d’organismes locaux et échanger des coordonnées avec eux».

À travers de multiples initiatives, telle la publication de rapports sur la situation en santé, éducation, aménagement urbain, environnement, sécurité et vie sociale et communautaire, la TQSOI cherche à améliorer la qualité de vie dans les municipalités de Senneville , Sainte-Anne-de-Bellevue , Baie-d’Urfé , Beaconsfield , Kirkland , Pointe-Claire et Dorval.

Le mandat du CODI est aussi d’améliorer la qualité de vie, en mobilisant les différents acteurs communautaires.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!