THE CANADIAN PRESS M. Beis souhaite, par l'instauration de cette journée de commémoration, à rappeler la notion du «vivre ensemble» dans sa communauté et vise à sensibiliser ses citoyens au respect des différences.

Le maire d’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, Dimitrios (Jim) Beis.

Dans le but d’honorer la mémoire des victimes de la fusillade à la mosquée de Québec, l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro a proclamé le 29 janvier Journée de commémoration et d’action contre l’islamophobie.

Le maire de l’arrondissement, Dimitrios (Jim) Beis, veut ainsi permettre, année après année, de rappeler la mémoire des six personnes décédées et des victimes qui doivent vivre avec les séquelles de cette agression qu’il qualifie d’insensée.

«Cet acte de violence et de terrorisme, où des êtres humains ont été abattus froidement et d’autres blessés grièvement pour avoir entretenu des convictions religieuses différentes de la majorité a ébranlé tout le Québec et principalement l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, où vivent de nombreux citoyens de différentes communautés musulmanes», fait-il valoir.

La proclamation officielle de cette journée sera adoptée au conseil d’arrondissement du 12 février et reprise à tous les ans autour de la date anniversaire de ce triste événement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!