Rob Amyot/TC Media Les joueurs se sont affrontés dans des matchs amicaux à deux reprises dimanche au centre civique de Dollard-des-Ormeaux dans le but de promouvoir le parahockey.

Une vingtaine d’adeptes de hockey luge de partout en province ont offert une démonstration au centre civique de Dollard-des-Ormeaux, dimanche. En disputant deux parties devant public, les joueurs de 6 à 18 ans voulaient stimuler l’intérêt pour ce sport en pleine expansion, qui attend toujours de prendre racine dans l’Ouest-de-l’Île.

Bénévole au sein de Hockey Dollard et Hockey Lac Saint-Louis, deux organismes ayant démontré de l’intérêt pour amener un programme de parahockey dans l’Ouest-de-l’Île, Peter Quilliam juge que le sport a été très bénéfique pour son fils.

Le jeune homme de 19 ans est atteint de spina-bifida, une maladie qui limite le développement de la colonne vertébrale entraînant la paralysie et la perte de sensibilité des membres inférieurs.

«Pour des enfants comme mon fils, avoir une activité hebdomadaire signifie que chaque jour, ils ont hâte à l’activité. Et puis, la journée arrive, ils capotent et c’est le fun. Il y a comme un espoir cyclique qui revient chaque fois», raconte-t-il.

Rappelant l’intérêt pour le hockey luge au sein des deux organismes dans lesquels il s’implique, M. Quilliam avance même qu’il ne manquerait «pas grand-chose» pour qu’un programme soit lancé dès septembre à Dollard-des-Ormeaux.

«Il faudrait trouver une plage horaire de 90 minutes samedi ou dimanche matin pour les pratiques. Il s’agit de savoir si Hockey Luge Montréal et Hockey Québec sont prêts à aller de l’avant. Chaque année, depuis cinq ans, une nouvelle équipe voit le jour quelque part au Québec. Je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas notre tour cette année», fait-il valoir.

Maxime Gagnon, le directeur de Hockey Luge Montréal, association qui coordonne, développe et fait la promotion de la discipline au Québec, ne voit pas les choses du même œil.

«Un programme à Dollard-des-Ormeaux serait trop petit. Déjà notre programme central à Montréal draine toute l’île. Il y a peu d’athlètes handicapés, si on crée trop de programmes, on va diluer le tout. Les athlètes de Dollard-des-Ormeaux préfèrent avoir un plus grand nombre de joueurs et venir un petit peu plus loin pour jouer», précise-t-il.

Règles du jeu
Conçu dans les années 1960 pour permettre aux handicapés de pratiquer le hockey, ce sport est semblable au hockey traditionnel pour ce qui est des règlements.

Deux équipes envoient simultanément six joueurs ayant un défi cognitif ou physique, qui se déplacent sur des luges de métal de grandeur ajustable munies de deux lames, s’affronter sur la surface glacée. Ceux-ci tentent de placer la rondelle dans le filet adverse.

Les joueurs se servent de deux bâtons de hockey d’un mètre de long munis de piques au talon non seulement pour manier et lancer le disque, mais aussi pour se propulser.

Les coups d’épaule sont permis, mais il est proscrit d’utiliser l’avant de sa luge pour charger un adversaire.
Certains joueurs, dont le handicap est plus limitant, peuvent avoir recours à une personne qui pousse leur luge pour les aider à se mouvoir sur la glace.

Ouvert à tous, le sport accueille des personnes ayant des handicaps variés notamment des amputés d’un bras, d’une jambe ou deux, des gens atteints de paralysie cérébrale, de tumeurs au cerveau ou à la moelle épinière.

200 joueurs
Le parahockey est en plein essor au Québec. Hockey Luge Montréal en est à sa 8e année d’activité. À ses débuts, l’organisation comptait une trentaine de joueurs. Depuis, le nombre d’adeptes est passé à plus de 200 répartis aux quatre coins de la province.

«Présentement, on a une équipe à Montréal et Laval, en Abitibi aussi, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, à Québec, en Beauce, en Estrie, la Rive-Sud de Montréal, la Montérégie et l’Outaouais. L’objectif, c’est d’avoir le plus de monde possible et d’avoir assez d’équipes du même niveau pour faire une ligue», indique le président de Hockey Luge Montréal, Guylain Bélanger.

Pour plus d’information ou pour vous joindre à la ligue, allez à http://www.hockeyluge.ca ou contactez l’organisateur de la démonstration de Dollard-des-Ormeaux, Peter Quilliam, au pierre.quilliam@videotron.ca.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!