François Lemieux/Cités Nouvelles Un jeune kayakiste s’est noyé après que son embarcation, louée à la plage du parc Centennial, se soit renversée dans les eaux du lac Saint-Louis.

Le Bureau du coroner enquête sur une troisième noyade survenue dans le lac Saint-Louis en l’espace d’une semaine. Jeudi, un jeune homme de 18 ans a perdu la vie après avoir chaviré en kayak lors d’une sortie au large de Beaconsfield.

Une opération de recherche a été déclenchée lorsque le jeune homme a été porté disparu vers 15h. Des embarcations du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), du Service de la police de la Ville de Montréal (SPVM) et de la Garde côtière ont ratissé l’eau aux abords du parc Centennial Hall.

Le corps du kayakiste a finalement été retrouvé en soirée. La victime aurait loué une embarcation à la plage, mais n’aurait pas porté de verte de flottaison selon le chef aux opérations du SIM, Robby Lagacé.

Témoignages
Le kayakiste était un habitué de l’endroit et il savait nager selon Matthew Leschuk, le propriétaire d’un bateau ancré au Lord Reading Yacht Club, situé tout près d’où s’est déroulé le drame.

Plusieurs personnes s’étaient rassemblées au parc Centennial Hall afin d’attendre les résultats des recherches, dont le maire de Beaconsfield, Georges Bourelle.

«Chaque accident mortel est une tragédie et nos pensées et nos prières accompagnent la famille et les proches de la victime», a-t-il indiqué.

Le maire a également tenu à remercier tous ceux qui ont participé au sauvetage qui s’est conclu rapidement.

Plus tôt la semaine dernière, deux pêcheurs âgés d’une trentaine d’années se sont noyés dans le lac Saint-Louis. Mathieu Dickner et son collègue de travail Olivier Thibert participaient à une partie de pêche. Ils ont été repêchés près de Beauharnois.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!