François Lemieux/Cités Nouvelles Monsef Derraji fera du transport son principal cheval de bataille lors de la campagne électorale.

Le transport sera la principale priorité du candidat nouvellement investi du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Nelligan, Monsef Derraji. Âgé de 42 ans, le résident de Dollard-des-Ormeaux en sera à sa première candidature politique. Il succède à Martin Coiteux, qui a annoncé en avril qu’il se limiterait à un seul mandat.

«Je suis moi-même résident de l’Ouest-de-l’Île. Moi et ma femme avons le même problème [que tout le monde], je travaille au centre-ville et ce n’est pas facile de s’y rendre. Mais maintenant, nous avons sur la table le Réseau express métropolitain (REM). Ça fait partie d’un grand plan pour améliorer la mobilité dans la région», indique-t-il.

Le candidat d’origine marocaine est, depuis 2015, président du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec. Il avait au préalable été consultant dans l’industrie pharmaceutique.

«Au cours des trois dernières années, j’ai fait la promotion de l’entrepreneuriat. Je pense qu’on peut travailler avec la collectivité pour l’inciter chez les jeunes», précise-t-il.

Château-fort libéral
M. Derraji hérite d’une circonscription acquise aux libéraux depuis sa création au début des années 1980. Au dernier scrutin, Martin Coiteux a engrangé plus de 80 % du vote. Le nouveau candidat dit ne rien prendre pour acquis.

«La seule chose que j’ai comme conviction est que je suis un homme de terrain, je vais aller rencontrer l’ensemble des électeurs. J’ai eu une rencontre avec l’association libérale de Nelligan et j’ai été très clair sur ce point. Je veux rencontrer les leaders économiques, les communautés et les gens», souligne-t-il.

Le père de deux enfants fait également valoir que ce ne sera pas facile de remplacer Martin Coiteux, s’il est élu, en octobre.

«Il a donné beaucoup de choses, pas uniquement pour le comté, mais aussi pour le Québec. Rappelons-nous du statut de métropole accordé à Montréal et tout ce qu’il a fait aux affaires municipales et à la sécurité publique. Tenter de lui succéder, c’est un grand honneur. C’est une responsabilité très importante et j’espère que je vais l’honorer», souligne-t-il.

La circonscription de Nelligan comprend la Ville de Kirkland, l’arrondissement de L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève et une partie de Pierrefonds-Roxboro.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!