(Photo: Rob Amyot) Sur cette séquence, Jesse Kestenbaum stoppe la progression de Peter Abbandonato du Rousseau.
Les Lions midget AAA du Lac-Saint-Louis se sont qualifié pour la deuxième ronde des séries éliminatoires grâce à un gain de 5-4 en prolongation enregistré dimanche soir contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal au Centre Civique de Dollard-des-Ormeaux.

Avec cette victoire, les Lions obtenaient leur troisième gain pour éliminer le Rousseau-Royal. Ils se frotteront maintenant aux champions en titre de la saison régulière, les Commandeurs de Lévis, à compter de vendredi.

Les Lions avaient remporté les deux premiers matches de leur série contre Laval-Montréal la semaine dernière avant de trébucher 3-1 lors du troisième match disputé à Dollard-des-Ormeaux samedi soir. Cette défaite avait d’autant plus fait mal que le champion marqueur de la saison régulière, Maxime Fortier avait été suspendu pour trois matches à la suite d’une échauffourée survenue lors des dernières secondes de cette rencontre.

Ça n’augurait pas bien pour le Lac-Saint-Louis dimanche soir donc. Malgré le fait qu’ils ont dominé leurs adversaires 17-9 au chapitre des tirs au but en première période, le Rousseau-Royal a été en mesure de marquer trois fois durant ces 20 premières minutes.

«Ils ont été opportunistes sur le jeu de puissance et le désavantage numérique. On a joué de malchance un peu aussi», a dit l’entraîneur-chef des Lions, Jon Goyens.

Triplé de Cohen

Mais ces derniers ont démontré beaucoup de caractère en revenant de l’arrière pour finalement l’emporter en surtemps. L’attaquant Michael Cohen a obtenu un tour du chapeau dans la victoire. «Il nous a donné une bonne partie ce soir. Il a vraiment performé pour son équipe», a affirmé Goyens. Les Lions tiraient de l’arrière 3-1 lorsque Cohen a marqué son deuxième but du match à la huitième minute de jeu de la troisième période. Domenico Argento a redonné une priorité de deux buts à Laval-Montréal avec 9:38 à faire cependant. Mais Joseph Pasqua a écopé d’une pénalité coûteuse avec 5:14 à faire au match, ce qui a permis aux Lions de capitaliser. Cohen a alors complété son tour du chapeau sur des aides de Vincent Gavrielatos et Jeremy Davies. «On avait besoin d’envoyer des rondelles au but à ce moment-là. Les gars ont vraiment respecté le plan de match de ce côté», a ajouté Goyens. Davies a semé l’hystérie dans le Centre Civique lorsque son tir bas a permis aux Lions d’égaler la marque avec seulement 2:29 à faire au cadran. «C’était incroyable. Il y avait tout un “buzz” dans l’édifice», s’est réjoui Goyens. Paul Gionis et Ryan Brushett se sont chargé du reste en prolongation. Sur une descente à deux-contre-un, Brushett a profité d’une belle passe de Gionis pour loger la rondelle dans le haut du filet à 4:07 de la période de prolongation. Le Lac-Saint-Louis affrontera maintenant les Commandeurs de Lévis en deuxième ronde des séries éliminatoires dès vendredi à Lévis.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!