Archives Scène policière

Vol dans un dépanneur de Beaconsfield

Le 19 septembre, vers minuit, deux suspects sont entrés dans un dépanneur Couche-Tard du boulevard Beaconsfield à Beaconsfield. Les individus ont ligoté l’employé de 18 ans et l’ont amené à l’arrière du commerce. Les suspects ont volé de l’argent, des billets de loterie et des cigarettes. La victime n’a pas été blessée.

Un ado se fait frapper et voler

Le 21 septembre, deux adolescents ont été victime d’une violente attaque dans un parc situé près de l’école primaire Margaret Manson à Kirkland. Les deux garçons de 14 ans ont été abordés par un groupe de 15 jeunes de 17 et 18 ans vers 20h. Un premier suspect anglophone, qui portait une casquette bleu orange, a frappé l’un des garçons avec un bâton et lui a volé son portefeuille, son iPod et son manteau. L’individu a ordonné à l’adolescent de lui donner sa chaîne qu’il portait autour du cou. La victime a refusé. Un autre suspect lui a aussitôt arraché la chaine et le groupe a pris la fuite à pied.

Incendie criminel à Pierrefonds

Dimanche dernier, vers 3h30 du matin, une Mazda Protégé 2000 a été la proie des flammes à Pierrefonds. L’incendie, d’origine criminelle, est survenu au coin du boulevard Gouin et de la rue Perron. La vitre arrière du véhicule était fracassée lors de l’arrivée des pompiers. Une forte odeur d’essence se dégageait près du véhicule appartenant à un homme de 56 ans de Pointe-Claire. Une enquête est en cours.

Graffiteur à Dorval

Deux policiers du poste de quartier 5 se trouvaient au bon endroit au bon moment le 19 septembre dernier vers 3h10 du matin. Ils étaient stationnés sur l’avenue Dorval près de la rue Carson quand ils ont aperçu trois hommes marcher plus loin sur l’avenue.  Le premier suspect s’est arrêté près d’un arrêt alors que les deux autres ont continué leur chemin. Le jeune homme a étiré le bras et fait un graffiti de couleur foncé sur le panneau. Il a ensuite rejoint ses deux amis. L’individu de 17 ans a été arrêté pour méfait. Il avait quatre cannettes de peinture dans son sac. Le jeune a été transporté au PDQ 5 et libéré sous condition quand son père est venu le chercher. Il a maintenant un couvre-feu et il lui interdit de posséder du matériel pour graffitis.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!