Collaboration spéciale/SPVM Une dette d'argent serait à l'origine d'une altercation ayant coûté la vie à un homme de 30 ans le 14 novembre dernier à l'Île-Bizard.

L’homme qui est accusé du meurtre survenu à l’île-Bizard le 14 novembre dernier en est à son deuxième incident avec les forces de l’ordre en à peine deux mois. Il devra d’ailleurs demeurer détenu jusqu’à sa prochaine comparution, le 8 décembre, date à laquelle il pourrait enregistrer un plaidoyer.

Steve Barnes, le premier et seul suspect dans cette affaire, a comparu au palais de justice de Montréal lundi après-midi où il a été accusé de meurtre non prémédité en lien avec les événements survenus sur la rue Saint-Maurice, au cours des derniers jours.

Vers 21h15 le 14 novembre, deux hommes se sont présentés à une résidence dans laquelle se trouvait M. Barnes, sur la rue Saint-Maurice et un conflit aurait alors éclaté entre les trois individus.

Dette
«C’était apparemment pour une dette d’argent, souligne le porte-parole du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) André Leclerc. Il y a eu une altercation pendant laquelle le résident a reçu un coup à la tête à l’aide d’un bâton de baseball. L’homme blessé a réussi à prendre un couteau et à atteindre son assaillant, un homme de 30 ans. Ce dernier a été conduit à l’hôpital où son décès a été constaté».

Barnes n’est pas inconnu des policiers alors qu’il a été impliqué dans un autre incident le 1er octobre dernier.

À la suite des événements survenus à ce moment, dont les circonstances demeurent nébuleuses, l’homme a été accusé d’avoir proféré des menaces de mort, d’intimidation, de voies de faits et de conduite avec facultés affaiblies.

Steve Barnes n’avait pas été incarcéré à long terme à la suite de ces infractions. Aucun jugement n’a d’ailleurs été rendu pour le moment dans cette affaire.

26e homicide
Matthew Riedl, le compagnon de la victime du meurtre, est âgé de 24 ans. Il a pour sa part été arrêté par les policiers sur les lieux du meurtre. Il a été libéré avec un engagement de comparaître en lien avec des accusations d’agression armée et de port de déguisement dans un dessein criminel.

On ignore toujours l’identité de la victime. Cet incident représente le 26e homicide survenu sur le territoire du SPVM cette année. Le dernier meurtre à survenir sur le territoire du poste de quartier (PDQ) 3 qui dessert Pierrefonds-Roxboro et L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève date de 2012.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!