L’arrondissement Pierrefonds-Roxboro et la Ville de Montréal financeront, dans le cadre de la reconstruction de la bibliothèque de Pierrefonds, qui doit être terminée au printemps 2018, une œuvre d’art faite de papier plié, découpé cousu et dessiné au coût de 126 530$.

C’est l’artiste montréalaise Sarah Bertrand-Hamel, dont les œuvres font partie de collections publiques et privées dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec, de Loto-Québec, du Cirque du Soleil et du Musée national de la céramique (Mexique) qui en assurera la réalisation.

La pièce intitulée «L’épaisseur du papier» sera répartie dans le nouvel immeuble sur quatre pans de mur différents. L’œuvre traite de la fascination de l’artiste pour l’histoire du papier et du livre.

Financement
La Ville de Montréal financera 70 % du coût de cette œuvre et l’arrondissement 30 %. Cette œuvre représente moins de 1 % du coût total de la bibliothèque qui se chiffre à 18,4 M$.

Cela répond aux exigences de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec.

Cette dernière prévoit que, pour tout projet de construction financé par Québec, un montant d’environ 1 % du coût de construction doit être consacré à la réalisation d’une œuvre d’art spécialement conçue pour l’édifice.

L’œuvre
Grâce au pli, au découpage, à la couture et au dessin, l’article cherche à illustrer les fruits de la recherche qu’elle a effectuée par rapport à l’histoire du papier et du livre.

Les quatre œuvres proposeront un voyage dans le temps, des débuts de la fabrication du papier en passant par la découverte des manuscrits de la mer Morte tout en abordant la symbolique de la page blanche.

«Je conçois les quatre éléments du projet comme une traduction visuelle des annotations, des parenthèses et des questionnements qui ont surgi au cours de mes recherches. Ces murs sont donc une occasion de découverte du contenu sous-jacent qui les a inspirés et une invitation à voir et à apprécier le papier dans toute sa matérialité», précise-t-elle.

Répartition des coûts
Un montant de 122 505,86 $ est réservé pour les honoraires et les droits d’auteur de l’artiste. Cette somme inclue aussi les frais des autres professionnels, dont le travail qui est requis pour l’exécution de l’œuvre; l’achat et la transformation des matériaux; le transport, la fabrication, l’assemblage et l’installation de l’œuvre; les frais d’administration et d’assurance.

Une somme additionnelle de 4000 $ est aussi prévue en prévision de besoins externes au mandat de l’artiste pour compléter le projet. Par exemple, il sera nécessaire d’engager un entrepreneur pour solidifier un mur où l’œuvre sera accrochée et de payer un électricien pour ajouter l’éclairage nécessaire à la mise en valeur de l’œuvre.

La construction de la bibliothèque de Pierrefonds doit commencer en automne.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!