Gracieuseté/Claire Elzière Claire Elzière rend avec brio des poésies remarquables, rappelant l'âge d'or de la chanson française.

Dans la lignée des Barbara, Piaf et Gréco, Claire Elzière manie les mots des grands poètes de la chanson française avec maturité et profondeur. L’interprète parisienne qui roule sa bosse en France depuis près de 20 ans sera en première montréalaise le 10 septembre au Théâtre Outremont.

Ce spectacle en sol canadien est en quelque sorte un retour aux premiers amours pour Claire Elzière, qui a débuté sur les planches avec les mots bien québécois de Lynda Lemay. «La toute première chanson que j’ai interprété sur scène était La visite. D’ailleurs, il se pourrait bien que je l’ajoute au programme de mon concert à Outremont», confie-t-elle.

Au menu de la soirée, on trouvera tout un florilège de chansons de divers auteurs allant de Barbara à Léo Ferré, en passant par une composition de Claire Elzière. La grande majorité des pièces seront toutefois tirées de l’œuvre de deux grands poètes, Pierre Louki et Allain Leprest.

Amour des mots
Louki et Leprest sont deux auteurs qui se situent à l’opposé du spectre de la chanson française. Le premier, tourmenté et candide, a percé dans les années 1950, aux côtés de son ami Georges Brassens, qui l’estimait comme l’un des plus grands poètes de sa génération.

Le second, écorché tempétueux souvent comparé à Brel, a débuté sa carrière dans les années 1980, alors que les grands poètes se faisaient déjà plus rares en chanson. Tous deux partagent cependant le même amour des mots, le même humanisme. Interprète accomplie, Elzière rend leurs textes avec maturité, dans une simplicité qui laisse la place à la poésie et nous plonge dans leurs univers respectifs.

Elle a reçu de ces deux grands poètes une série de textes, qui ont été mis en musique par ses musiciens, Grégory Veux au piano et Dominique Gravic à la guitare et au ukulélé.

La complicité du trio n’est d’ailleurs plus à faire, puisqu’ils travaillent ensemble depuis leurs débuts, faisant preuve d’une musicalité précise et touchante.

Samedi, le 10 septembre à 20h au Théâtre Outremont. Billets en vente au theatreoutremont.ca .

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!