TC Media - Frédéric Lacroix-Couture L'arrondissement souhaite aménager un centre des archives au 1311-1315 avenue Saint-Viateur, un immeuble actuellement vacant.

Une autre étape a été franchie pour l’aménagement d’un centre des archives à l’îlot Saint-Viateur, à Outremont. L’arrondissement réservera un montant de 1,2 M$ pour ce projet, dont la forme suscite un désaccord au sein du conseil.

Dans les cartons depuis quelques années, le projet vise à rapatrier au 1311 avenue Saint-Viateur les archives d’Outremont, qui sont en ce moment principalement logées sur la rue Saint-Urbain.

Le bâtiment de deux étages situé près de la future Maison internationale des arts de la marionnette devra subir quelques travaux afin d’y aménager des bureaux, un lieu de rangement et une salle de consultation.

Pour la mairesse d’Outremont, Marie Cinq-Mars, il est important que l’arrondissement soit doté d’une telle infrastructure.

«C’est notre mémoire collective. Les gens ne peuvent pas y accéder. C’est en ce moment dans des boîtes sur la rue Saint-Urbain. Un centre d’archives c’est un peu pour s’élever intellectuellement» fait valoir Mme Cinq-Mars, pour qui ce projet viendrait boucler le développement de l’îlot Saint-Viateur comme un pôle culturel.

Numériser

Au début de l’été, les élus ont adopté une dérogation mineure afin de permettre l’agrandissement du 1311-1315 Saint-Viateur. L’arrondissement précise que cette possibilité est encore sous étude.

La conseillère sortante dans Joseph-Beaubien, Céline Forget, manifeste toutefois son opposition à cette idée, même si elle est en accord avec le projet du centre d’archives.

Avant d’investir pour un agrandissement, elle souhaite que la priorité soit mise sur la numérisation des documents pour sauver de l’espace.

«Des gens de différents services gouvernementaux me disent qu’en numérisant, c’est beaucoup plus facile pour les citoyens et les employés de consulter. C’est aussi efficace en termes de superficie. On n’a pas besoin d’agrandir ce bâtiment», soutient Mme Forget.

La conception du projet n’étant pas encore finalisée, l’estimation des coûts ne peut être divulguée, mentionne l’administration. Elle promet une rencontre d’information avec les citoyens avant d’aller en appel d’offres. La date reste encore à déterminer.

Depuis 2015, deux études ont été menées en lien avec le transfert des archives à l’îlot Saint-Viateur. Outremont a d’abord mandaté une firme pour une étude de faisabilité sur le projet. L’an dernier, l’arrondissement a octroyé un contrat aux architectes de Cardin Ramirez Julien pour la conception du centre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!