Gracieuseté Des élèves de l'école secondaire Pierre-Laporte et l'entreprise les Super Recycleurs ont mis en place une campagne de financement pour soutenir l’accès aux activités scolaires et parascolaires.

Recycler les vêtements, c’est bien, mais le faire pour financer des activités scolaires et parascolaires vouées aux plus démunis, c’est mieux. C’est la motivation des élèves de l’école secondaire Pierre-Laporte pour mettre sur pied leur projet en collaboration avec l’entreprise les Super Recycleurs.

Les résidents de Ville de Mont-Royal et d’ailleurs peuvent désormais déposer les vêtements qu’ils n’utilisent plus dans le bac installé dans le stationnement de l’école, et ce, tout au long de l’année.

«Les dons sont triés et transformés dans notre entrepôt. Selon le poids, un pourcentage des bénéfices est versé à l’école pour financer des projets sociaux», explique Maria D’Andrea, représentante de causes sociales des Super Recycleurs, une entreprise qui encourage la responsabilisation citoyenne sur le plan humain, environnemental et économique.

C’est Mme D’Andrea qui a approché l’école pour ce projet. «Le but est de créer une chaîne de bonnes actions et de sensibiliser la communauté à s’engager socialement», ajoute-t-elle.

Comité citoyen

Les sommes obtenues grâce à ce projet seront versées au nouveau fond mis en place par le comité Action Jeunes Citoyens de l’école. Ce sont 15 élèves du secondaire 1 à 5 qui s’engagent à améliorer leur milieu de vie, tant par des actions en lien avec l’environnement que par la justice sociale.

«Ce fonds permettra à plus de 250 élèves de participer à des activités scolaires et parascolaires gratuitement où ils pourront vivre de nouvelles expériences et socialiser», indique Tania Carreira, animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire de l’école.

Les bénéfices serviront aussi à financer des abreuvoirs dans l’école, afin que les élèves puissent boire de l’eau sans avoir à acheter des bouteilles en plastique. «C’est un geste sain et écologique à la fois», croit Mme D’Andrea.

Les Super Recycleurs acceptent les vêtements neufs et usagés pour hommes, femmes et enfants, la literie, les serviettes, les sacs, les chaussures ou encore les jouets.

Dons

Une partie des dons sera aussi redonnée au programme de paniers-cadeaux BBécolo pour les nouvelles mamans d’ici la fin de l’année. «Les vêtements de meilleure qualité sont offerts localement, ce qui leur donne une seconde vie», dit-elle.

Certains vêtements et textiles sont exportés et transformés en chiffons pour être réutilisés par différentes industries. Les items de moindre qualité sont envoyés dans les pays en développement afin de leur donner accès à des vêtements qui seraient autrement jetés. Un partenariat a été développé avec les hôtels et Clean The World pour recycler les draps et serviettes afin de réduire l’empreinte écologique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!