Archives

La nouvelle politique centralisée de déneigement de l’administration Coderre pourrait entraîner une diminution de services aux citoyens et une perte d’efficacité, selon la mairesse d’Outremont, Marie Cinq-Mars.

Cette dernière s’est opposée à la proposition lors de la dernière séance du conseil municipal, le 18 août, tout comme le maire et la conseillère d’Anjou, Luis Miranda et Andrée Hénault.

«À Outremont, nous avons plusieurs quartiers résidentiels à qui nous offrons des services spéciaux, explique Mme Cinq-Mars. Les résidents déneigent leur entrée, et déposent le surplus de neige sur les trottoirs que nous nous empressons d’enlever afin qu’ils demeurent accessibles aux piétons et aux personnes à mobilité réduite.»

Dorénavant, l’arrondissement devra toutefois attendre les opérations de chargement de la neige décrétées par la ville-centre. «Ces opérations ne seront peut-être pas coordonnées avec nos besoins, et nous devrons payer un supplément pour charger à un autre moment», ajoute la mairesse.

Ce nouveau système centralisé aura aussi comme conséquence d’éloigner les électeurs des décisions politiques, selon Mme Cinq-Mars.

«Lorsqu’on a fait le choix de demeurer fusionné à Montréal, on nous avait promis qu’on resterait maître de nos services de proximité. Je suis une fille de principes, je travaille pour rapprocher les citoyens des décisions, et cette politique va dans le sens contraire.»

L’arrondissement d’Outremont compte 44 km de rues et 81 km de trottoirs. Le déneigement sur le réseau artériel est réalisé par l’entreprise privée NRJ depuis de nombreuses années, alors que les voies publiques, les trottoirs et les ruelles sont pris en charge par les cols bleus.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!