Seize demandes d’ouverture de registre en lien avec le projet de règlement visant à interdire l’installation de nouveaux lieux de culte sur les artères commerciales, ont été reçues à Outremont. Un premier pas vers la tenue de référendums.

Les élues ont confirmé le 1er février le nombre de demandes valides reçues, soit sept pour l’avenue Laurier Ouest (C-1) et neuf pour l’avenue Bernard (C-2), dont trois provenant de zones situées sur le Plateau-Mont-Royal.

Le conseil se prononcera sur l’ouverture des registres à la séance extraordinaire du 29 février puisque des informations doivent être colligées au préalable. L’arrondissement doit notamment déterminer pour chacune des zones le nombre de personnes qui peuvent signer. Ensuite, Outremont doit établir le pourcentage requis pour la tenue d’un référendum.

Si les élues décident d’aller de l’avant le 29, des registres seront ouverts pour Laurier et Bernard. Ensuite, selon le nombre de signatures amassées, un scrutin pourrait avoir lieu avant l’arrivée de l’été.

Demandes invalides

Les deux demandes de participation référendaire reçues pour la zone C-6, bordée par les avenues Hutchison, Van Horne et la voie ferrée au nord, où les lieux de culte seraient désormais permis, ont été jugées invalides.

«Les adresses de certains signataires n’étaient pas dans les zones contiguës», expliquait lundi soir la greffière de l’arrondissement, Marie-France Paquet. Le nombre de signatures n’était donc plus suffisant.

En décembre dernier, les élues d’Outremont ont adopté le projet de règlement interdisant l’ouverture de nouveaux lieux de culte sur Bernard et Laurier au grand dam des membres de la communauté hassidique. La communauté a d’ailleurs mis en demeure l’arrondissement en 2015.

Outremont a lancé le processus d’approbation référendaire sur son controversé règlement le 14 janvier. Le 22 janvier, la date butoir pour demander une ouverture de registre, l’arrondissement avait reçu 18 demandes.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!