Charlotte Lopez L'application mobile «Mystères dans Lanaudière» est disponible depuis déjà une semaine

L’auteure Sylvie Brien, résidente de Pointe-aux-Trembles, écrit désormais des scénarios pour application mobile. Avec «Mystères dans Lanaudière», la romancière s’est lancée pour la première fois dans un nouveau défi, destiné aux jeunes d’environ 5 à 10 ans.

Après 14 ans à écrire des histoires mystérieuses sous forme de romans, autant pour les adultes que pour les adolescents ou les enfants, Mme Brien se plonge maintenant dans les scénarios pour une application mobile très interactive.

Depuis la semaine dernière, les jeunes enfants peuvent télécharger ce jeu sur leur cellulaire – ou celui de leurs parents – et s’amuser autant dessus que directement à l’extérieur, en se promenant dans les diverses municipalités présentes dans Lanaudière.

En effet, ce sont les MRC de cette région qui ont approché Sylvie Brien, ancienne résidente de Repentigny, afin de créer neuf scénarios pour l’application «Mystères dans Lanaudière».

Passionnée par l’univers fantastique, le suspense envoûtant, les conspirations, les mystères et les histoires cachées, Sylvie Brien était plus que réjouie de relever ce défi et a su mélanger encore une fois toutes ces passions au service des jeunes:

«Cette application existe dans le but de faire découvrir aux jeunes l’histoire de Lanaudière et ses différents lieux, comme les églises, les cimetières, ou encore les cryptes, explique-t-elle. Donc j’ai écrit ces scénarios comme je pensais que c’était le mieux, de façon très ludique.»

Visite des églises à 360°
Enquêtes, devinettes, casse-têtes, pièces d’arts, jeux, fantômes, et faits mystérieux… Mme Brien plonge les enfants dans l’univers d’Halloween à point nommé.

«Les lieux en question, comme les églises, ne sont pas toujours ouverts, alors les enfants vont devoir jouer, faire le tour du bâtiment, compter les fenêtres, trouver des indices, soit en allant sur place, soit avec l’image filmée en 360° dans l’application», souligne-t-elle.

C’est avec l’aide d’une recherchiste, que Sylvie Brien s’est baladée dans toute Lanaudière pour décortiquer les lieux, et trouver les meilleures histoires possibles pour les enfants: «le but n’est pas de leur bourrer le crâne, il faut qu’ils s’amusent tout d’abord, tout en apprenant ensuite.»

Des professeurs ont essayé cette application et lui ont assuré qu’ils allaient l’utiliser avec leurs élèves: «plusieurs classes n’ont pas les outils nécessaires pour enseigner la religion, et même s’ils ne sont pas dans Lanaudière, ils ont trouvé que mes jeux, devinettes et casse-têtes s’y prêtaient bien.»

Sylvie Brien a maintenant hâte de continuer à écrire d’autres scénarios d’application mobile: «j’ai adoré faire ça, c’est très créatif et comme je suis très pédagogue cela me va parfaitement», commente-t-elle.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus