Ralph-Bonet Sanon | TC Media Un chien joue à l'aire d'exercice canin du parc de la Polyvalente-de-la-Pointe-aux-Trembles le 2 août 2017.

L’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles entend reconfigurer l’aire d’exercice canin du parc de la Polyvalente-de-la-Pointe-aux-Trembles, objet de différends entre des propriétaires de chiens et une association.

Selon une esquisse préliminaire, la surface actuellement gazonnée, inégale et peu ombragée de l’aire d’exercice canin fera place à une boucle asphaltée entourant un talus de gazon et entourée de gazon et d’arbres supplémentaires. L’endroit accueillera aussi un nouveau point d’eau avec puits sec, un nouveau fut d’éclairage permanent et une cuvette de réception des eaux de ruissellement du talus.

Le projet est en conception en prévision d’un appel d’offres en septembre, avec des travaux prévus à l’automne, indique l’arrondissement, qui préfère ne pas divulguer le coût estimé du projet.

Le projet résulte de discussions entre l’arrondissement et l’association Les Toutous du Bout de l’île, organisatrice d’une fête de Noël pour chiens dans le parc l’an dernier.

«Le parc sera plus fonctionnel, avec de l’eau, des tables et une nouvelle surface plus pratique pour les utilisateurs et leurs chiens», fait valoir un porte-parole des Toutous du Bout de l’île, Serge Rotilio.

Bisbille
Au cours de l’été, des propriétaires de chiens ont reproché à l’association de vouloir «s’accaparer» le parc, notamment en y installant des abris Tempo, en demandant une contribution monétaire pour l’utilisation de toilettes portables et en exprimant le souhait de ne pas admettre d’enfants dans l’aire d’exercice.

Après une rencontre tenue le 12 juillet dernier, l’arrondissement a fini par donner l’ordre à l’association de retirer ses abris Tempo, ses chaises patio ainsi que du matériel entreposé dans un conteneur.

Du même souffle, les membres de l’association ont également cessé de nettoyer les lieux et de remplir des trous dans le gazon du parc.

Bénéfice de tous
Le projet de réaménagement ne règlera pas peut-être pas les différends, mais il promet de rendre le parc plus agréable pour les chiens et leurs maîtres.

«L’arrondissement n’a malheureusement pas de contrôle sur les conflits entre les utilisateurs du parc, qui est à la disposition de tous. Les travaux prévus visent donc à améliorer le site au bénéfice de tous les utilisateurs», déclare l’arrondissement dans un courriel.

«Il reste cependant l’ambiance du parc à prévoir parce qu’à deux reprises, il y a eu des risques de bagarres entre utilisateurs, ce qui est inconcevable et nous fait peur», souligne M. Rotilio.

L’aire d’exercice compte quelque 150 usagers réguliers, selon M. Rotilio.

Les Toutous du Bout de l’île comptent 52 membres, mais ont aidé plus de 108 personnes à trouver un endroit agréable où faire jouer leur chien, ajoute-t-il.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!