Mario-Beauregard/TC Media Chantal Rouleau.

La mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles se dit «extrêmement à l’aise» avec le règlement montréalais anti-pitbulls à la suite du dépôt d’un rapport du coroner sur la mort de Christiane Vadnais.

«Je suis en toute sympathie pour la famille Vadnais, qui a perdu un membre de manière absolument tragique. Ce type d’accident ne doit plus jamais se reproduire», a déclaré Chantal Rouleau à TC Media près d’une semaine après le dépôt du rapport.

«Je suis extrêmement à l’aise avec le règlement que nous avons à Montréal. Nous maintenons ce règlement-là et pas question pour nous de reculer», a ajouté la mairesse sortante et candidate à sa réélection.

Christiane Vadnais a perdu la vie le 8 juin 2016 après avoir été attaquée par le chien de son voisin dans la cour de sa résidence de Pointe-aux-Trembles.

Quelques mois après, la Ville de Montréal a changé sa règlementation afin d’interdire les nouveaux pitbulls sur son territoire et d’obliger ceux existants à être enregistrés, vaccinés, micropucés, stérilisés, tenus en laisse et muselés en tout temps.

Dans son rapport publié le 2 octobre dernier, le coroner Ethan Lichtblau mentionne que peu de faits soutiennent une approche basée sur l’interdiction de race spécifique.

Le Dr Lichtblau conclut d’ailleurs qu’il n’est pas possible de certifier que le chien ayant tué Mme Vadnais était un pitbull.

Il ajoute aussi que la race d’un chien n’est pas le seul facteur déterminant sa tendance à adopter un comportement agressif.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!