Collaboration spéciale Ballou Jean-Yves Tabla a pose ici avec son ancien chandail des Jets de Pointe-aux-Trembles en compagnie de Luc Descary.

Avant de fouler les pelouses de l’un des clubs européens les plus mythiques et les plus titrés de l’histoire, Ballou Jean-Yves Tabla n’était qu’un jeune garçon driblant le ballon sur des surfaces de Pointe-aux-Trembles. Portrait d’un parcours remarquable d’une étoile du soccer de Montréal.

Tout a commencé en 2009, à une Fête des neiges de Montréal. Âgé de 9 ans, le jeune Ballou s’amusait avec son ballon. Son amour pour ce sport est tombé dans l’œil de la directrice technique de l’ASPAT, Julie Garceau, qui l’a invité à se joindre au club.

«Il est venu lors d’un match de présentation de l’ASPAT et je lui ai donné un ballon pour pouvoir le regarder. Je me souviens de mettre dit « tu me niaises »», raconte Luc Descary, le premier entraîneur de Ballou Jean-Yves Tabla.

Ballou Jean-Yves impressionne son nouvel entraîneur dès les premières secondes. Il est capable de faire des techniques que plusieurs des joueurs dans l’équipe de Pointe-aux-Trembles ne sont pas encore capables de réaliser.

«Il était déjà meilleur que moi, avoue M. Descary. C’était une perle rare. Il était très talentueux et il avait une vision du jeu que personne d’autre n’avait», souligne l’entraîneur.

Même s’il était très talentueux avec un ballon, M. Descary savait qu’il avait des choses à apprendre au jeune joueur pour en faire un athlète de calibre professionnel.

«Il était habitué de jouer seul. Son objectif était de faire le but et non de passer à ses coéquipiers. Je l’ai aidé pour qu’il devienne un joueur d’équipe, qu’il travaille son positionnement sur le terrain. Je lui disais que faire une passe était aussi bon que de faire un but», souligne l’entraîneur.

Les rangs professionnels
À l’âge de 13 ans, Ballou Jean-Yves Tabla quitte les Jets pour jouer avec l’Académie de l’Impact et Panellinios. À 17 ans, il signe avec le club de l’Impact de Montréal et devient un joueur professionnel.

«Lorsqu’il avait 11 ans, je soupais avec la famille de Jean-Yves et j’avais annoncé son cheminement. J’avais dit qu’il ferait l’équipe régionale un an plus jeune que prévu, qu’il ferait partie d’Équipe Canada et que l’Impact voudrait l’avoir. C’est le chemin qu’il a réalisé», se souvient M. Descary.

Lorsqu’il a appris que Ballou Jean-Yves avait signé avec l’Impact, son ancien entraîneur était très content pour lui. Mais, quand il a appris qu’il allait jouer avec le FC Barcelone B, il était débordant de joie.

«J’ai ressenti une joie immense. J’en ai encore la chair de poule en en parlant. J’ai participé à son développement et là il va à Barcelone. C’est l’hystérie. Je suis sur un nuage», dit M. Descary.

Même s’il est à des milliers de kilomètres de distance, dans un autre pays, l’entraîneur compte rester en contact avec son ancien joueur.

«Il a 18 ans et il sera seul là-bas. Je veux être là pour le rassurer, être son ami», mentionne-t-il.

Depuis la signature du contrat avec le FC Barcelone B, Ballou Jean-Yves Tabla ne chôme pas. Il a déjà joué dans un match contre l’Alcorcon en deuxième division ainsi que participé à un entraînement avec la première équipe de Barcelone, au côté de Lionel Messi. De plus, il a été convoqué par l’équipe A pour un duel du FC Barcelone en finale de la Supercoupe de Catalogne face à l’Espanyol Barcelone qui sera disputé le 7 mars. Ainsi, l’ancien des Jets de Pointe-aux-Trembles pourrait amorcer une rencontre officielle avec l’équipe A du FC Barcelone.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!