Ralph-Bonet Sanon/TC Media Un revêtement autocollant récemment posé au parc du Vieux-Moulin de Pointe-aux-Trembles a été arraché.

Aussitôt posé, aussitôt vandalisé. Deux élus municipaux de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles en ont assez de voir des installations être saccagées dans l’arrondissement peu de temps après leur aménagement.

La semaine dernière, un revêtement autocollant posé sur une structure existante au parc du Vieux-Moulin a été décollé. L’arrondissement venait de faire poser cinq revêtements du genre ainsi que des panneaux décrivant divers aspects de la meunerie ou invitant les visiteurs du parc à jouer sur les lieux.

La valeur des méfaits est estimée 5000 $, précise l’arrondissement.

«Ç’a n’a pas de bon sens. On installe des choses flambant neuves, les gens sont contents et même pas une semaine après, c’est vandalisé. Ça vient me chercher chaque fois.»
– Gilles Déziel, conseiller d’arrondissement

Un peu plus loin sur la rue Notre-Dame, des actes de vandalisme sont commis «toutes les semaines» depuis «plus d’un mois» à la Place du Village-de-la-Pointe-aux-Trembles, inaugurée en juillet 2014.

«La semaine passée, vers le fleuve, ils ont mis feu à une poubelle. Des citoyens sur place se sont plaints envers le jeune, qui est allé au coin de St-Jean-Baptiste et Notre-Dame, où il a renversé un gros pot de fleurs à cet endroit. La semaine d’avant, ils ont arraché des fleurs plantées par les cols bleus», raconte M. Déziel.

Déjà vu
Ces incivilités rappellent le bris d’un écran de télévision à la gare Pointe-aux-Trembles, quatre jours après son ouverture en juillet 2015, puis moins d’un mois après.

Elles rappellent aussi l’abattage, en avril dernier, d’une œuvre d’art public sculptée l’automne précédent dans un arbre malade au parc Pierre-Dagenais-dit-Lépine, dans le secteur Rivière-des-Prairies.

En novembre 2015, la mairesse Chantal Rouleau lançait un cri du cœur à la suite d’une vague de 39 actes de vandalisme répertoriés au cours des deux années précédentes.

«Les citoyens paient ça avec leurs taxes, a souligne la conseillère de ville Suzanne Décarie. On a demandé à la Direction [de la culture, des sports, des loisirs et du développement social, NDLR] de rajouter un revêtement quand elle pose des collants, pour minimiser le risque de récidive. La Direction nous a écrit aujourd’hui qu’elle restaurera en ayant ça en tête.»

Opérations policières
Le poste de quartier (PDQ) de Pointe-aux-Trembles et de Montréal-Est confirme avoir reçu des signalements concernant des «incivilités» à la Place du Village, au parc du Fort situé juste à côté et au parc du Vieux-Moulin.

«Nous avons mené 10 opérations de visibilité policière depuis début juin avec nos cadets et nos policiers du PDQ à la Place du Village, au parc du Fort et au parc du Vieux-Moulin. D’ailleurs, pendant une opération au parc du Fort, nous avons donné quatre constats d’infraction à des règlements municipaux», précise le commandant du PDQ 49, Steve Thouin.

«Nous continuons de nous montrer visibles, ajoute le commandant, pour décourager les malfaiteurs, donner aux gens accès aux berges, leur permettre de le faire à bon escient et de se sentir en sécurité.»

Caméras à venir
De nouvelles caméras seront installées cet été au parc du Vieux-Moulin, annoncent le conseiller d’arrondissement Gilles Déziel et la conseillère de ville Suzanne Décarie.

«Il y a une caméra déjà, mais elle ne vise assez loin pour voir qui fait le vandalisme», justifie M. Déziel.

Le parc du Vieux-Moulin a déjà fait l’objet de vandalisme par le passé, notamment au moulin même ainsi qu’à structure attenante, soulignent les élus.

«Ça fait des années qu’on demande des caméras là et dans plusieurs parcs», souligne Mme Décarie.

Le Moulin à vent de Pointe-aux-Trembles, un des plus anciens moulins banaux du Québec, a été construit en 1719. Il est désigné «immeuble patrimonial classé» par la loi provinciale et «immeuble de valeur patrimoniale exceptionnelle» par l’arrondissement.

Du 17 juin au 3 septembre prochain, le parc accueille animations et parcours historiques, ainsi que projections multimédias et une exposition les samedis et dimanche, entre 12h et 17h.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!