Photo TC Media – Patrick Deschamps 787 personnes avaient participé à la première édition de la course en 2016.

Après une première édition en 2016, les organisateurs du deuxième demi-marathon de la pointe de l’île ont choisi de se donner une année supplémentaire pour mieux structurer le parcours et l’accueil des participants.

Un comité organisateur d’une douzaine de membres va être formé dès le mois de septembre pour commencer à préparer ce rendez-vous sportif. Les responsables du demi-marathon de la pointe de l’île espèrent pouvoir lancer leur site internet durant la semaine suivant la fête du travail pour y présenter le parcours et ouvrir les inscriptions.
«On veut que chaque aspect soit sous la responsabilité d’une personne pour faire un événement encore plus réussi que la première édition», indique Neko Likongo le directeur de la course.

Véritable succès populaire malgré quelques approximations logistiques, la première édition organisée le 31 juillet 2016 avait rassemblé 787 personnes sur quatre parcours de 1, 5, 10 et 21 km. Le tracé de la première course de cet ampleur dans l’arrondissement arpentait le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies et avait été unanimement plébiscité. En revanche, l’absence de balisage, un départ retardé, une course annoncée de 10 km qui en faisait presque 11, des complexités pour l’arrivée sur le site et le manque de chandails officiels avaient agacé certains participants.

«Tout le monde nous a dit qu’il y avait un fort potentiel de croissance donc on a voulu prendre le temps, repousser en 2018, pour structurer tous les aspects et pour mettre toutes les chances de notre côté», explique Neko Likongo.

Si les quatre distances seront «probablement» de nouveau proposées en 2018, le parcours pourrait changer pour cette deuxième édition.

En accord avec le SPVM, il sera simplifié pour bloquer un minimum de rues dans l’arrondissement et le départ et l’arrivée de toutes les courses se feront à la gare de Rivière-des-Prairies. Le tracé définitif n’est pas encore décidé, mais il sera balisé à chaque kilomètre et la course circulera principalement dans les parcs de RDP pour conserver cette spécificité qui avait séduit les participants.

Pour ce qui est de la date, il n’est pas non plus certain que cet événement aura lieu durant l’été comme l’an dernier. Quatre propositions sont encore à l’étude entre le début de juin et le mois d’octobre.

Les responsables du demi-marathon de la pointe de l’île bénéficient du soutien de l’arrondissement qui souhaite aussi structurer le comité organisateur afin de faire de cette compétition un événement majeur sur le long terme.

« Beaucoup de gens organisent leur année en fonction des courses et ils recherchent de nouveaux produits. On veut s’inscrire dans cette vague et proposer un rendez-vous pour les gens de toute la province afin de faire connaître l’arrondissement », espère Luc Rousseau, directeur à la division culture, sport et développement social de RDP-PAT.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!