Leslie Meuraillon-TC Media Les réparations prévues n'iront pas plus loin que le colmatage de nids-de-poule.

La réfection du boulevard Gouin Est, nommé pire route de la métropole dans un sondage de CAA Québec, ne fait pas partie des priorités à court terme, indique la Ville de Montréal.

À Rivière-des-Prairies, 70% de la chaussée du boulevard Gouin est en mauvais ou en très mauvais état, selon les chiffres de la Ville. Or, cette situation pourrait durer jusqu’en 2022. Étant donné que les infrastructures souterraines sont en bon état, Montréal n’envisage pas de refaire la chaussée prochainement.

«Le déficit d’entretien calculé de la Ville de Montréal atteint 3,1 G$. Notre priorité se porte sur les besoins plus urgents, notamment les endroits où il y a des risques de bris d’aqueducs», explique Philippe Sabourin, porte-parole administratif de la Ville de Montréal.

Tout en admettant que la «situation (…) n’est pas l’idéal», M. Sabourin évoque un plan de revitalisation pour le boulevard Gouin Est qui pourrait s’amorcer d’ici 3 à 5 ans.

Détérioration
En attendant une réfection majeure, la Ville s’attarde aux nombreux nids-de-poule qui affligent ce tronçon du boulevard Gouin. Elle en aurait colmatés 725 depuis le début du printemps. Elle va aussi procéder à la réfection de la chaussée du boulevard, sur 250 mètres, entre les 55e et 58e avenues.

«C’est ridicule, ce n’est que du rapiéçage» s’exclame Corinne Tastayre, citoyenne de RDP-PAT qui a mené une véritable campagne pour que Gouin Est soit bien représenté au classement peu enviable des pires routes de la province.
«Nous sommes l’arrondissement qui est toujours oublié parce que nous sommes trop à l’est et que notre superficie est trop grande par rapport au nombre de gens qui payent des taxes. Il faut que la Ville sorte du centre-ville et de sa circulation. Si on ne fait jamais rien, le boulevard va continuer à se détériorer», continue-t-elle.

Pour Projet Montréal, l’un des enjeux majeurs à régler rapidement est la présence de poteaux au milieu de la piste cyclable. «Cette piste est devenue une blague entre cyclistes. Il faut mettre la pression pour que le réaménagement du boulevard apparaisse plus rapidement dans les plans de la Ville», déclare Craig Sauvé, élu de Projet Montréal.

Pression citoyenne
Nommé sixième pire route du Québec l’année dernière, le boulevard Gouin Est s’est hissé sur la troisième marche du podium.
«Nous ne pouvons pas contraindre les autorités à agir, mais nous pouvons leur mettre la pression. Je suis heureuse de voir que les gens du secteur de Gouin sont engagés. En continuant à voter d’année en année, ils font ce qu’il faut faire», détaille Annie Gauthier, porte-parole de CAA-Québec. L’association canadienne d’automobile a envoyé une lettre aux autorités concernées par les routes du top 10. Dans six mois, l’organisme fera un bilan de l’avancement du dossier avec eux.

«Je suis contente que le boulevard Gouin Est soit dans le top 3. L’année prochaine il sera premier» Corinne Tastayre, citoyene qui milite pour la réfection du boulevard Gouin Est

Des réparations dans d’autres arrondissements
En 2016, la Ville de Montréal a procédé à la reconstruction complète du boulevard Gouin sur un tronçon de 0,7km, entre le boulevard Lacordaire et l’avenue Veuillot, sur le territoire de Montréal-Nord. Deux autres segments de 1,8km en tout, entre les avenues des Laurentides et Audoin et entre la rue Salk et le boulevard Lacordaire ont été repavés, toujours à Montréal-Nord.

L’état de Gouin Est à RDP-PAT
– 70% du réseau d’aqueducs du boulevard est jugé bon- 70% du réseau des égouts est jugé excellent

– 70% de l’état de la chaussée oscille entre mauvais et très mauvais

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!