Leslie Meuraillon - TC Media Depuis 2014, des glissières en béton temporaires ont été installées sur le trottoir côté Est pour éviter des dangers.

La Ville centre vient d’octroyer un contrat de 761 000$ pour la réfection partielle du pont Armand-Bombardier situé à Rivière-des-Prairies. Les travaux débuteront en septembre.

Le pont Armand-Bombardier, situé entre les avenues Blaise-Pascal et Marco-Polo, à proximité du boulevard Henri-Bourassa, permet le passage au-dessus des voies ferrées du Canadien National. Il compte six voies de circulation, soit trois voies par direction séparées par une bande médiane, et deux trottoirs aménagés de chaque côté.

D’une durée de douze semaines, le chantier octroyé à la firme Ross And Anglin Limité pour un montant de 760 962,39$, consiste à réparer les parapets de béton sur le pont et les murs de soutènement.

«Selon les dernières inspections effectuées, les parapets de béton sur le pont et les murs de soutènement montrent les défauts les plus importants. (…) Dans une optique de maintien de l’actif, des travaux de réfection de ces structures sont donc requis», indique un document de la Ville qui assumera entièrement la dépense des travaux.

Le chantier se passera en deux temps, pendant lesquels la circulation sur le pont sera maintenue.
«Les travaux seront exécutés de façon à maintenir en tout temps deux voies sur trois ouvertes à la circulation entre l’avenue Marco-Polo et l’avenue Blaise-Pascal (…) Le trottoir situé du côté de la phase qui sera en cours de réalisation sera fermé», précise la Ville.

La première phase concernera la direction Nord du boulevard Armand-Bombardier, soit le côté Est du pont. La deuxième se fera dans l’autre sens.

Situation temporaire
Construite en 1985, la structure du pont n’a jamais fait l’objet de réparations. Mais depuis 2014, des glissières en béton temporaires ont été installées sur le trottoir côté Est.

«Une sécurisation des sections de parapets présentant les détériorations de béton les plus avancées a été effectuée par mesure préventive», rappelle la Ville centre.

Cette installation obligeait la fermeture du trottoir en hiver, étant donné que les chenillettes n’étaient plus en mesure de le déneiger.

Ces travaux devraient donc permettre aux piétons de pouvoir circuler sur les deux trottoirs cet hiver. Un deuxième contrat sera octroyé par la Ville pour tous les autres travaux de réfection de la structure du pont.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!