Photo Nafi Alibert/TC Media Le boulevard Gouin est la 3e pire route du Québec selon le CAA.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, s’est engagé formellement hier à rénover «rapidement» le boulevard Gouin Est.
«La question de la revitalisation [de cet axe] fera partie de notre priorité et on pourra vous annoncer rapidement de bonnes nouvelles» a répondu le maire à Laurie Fréchette Laflamme, une citoyenne de Rivière-des-Prairies qui venait de l’interpeller au sujet de l’état du boulevard lors de la dernière assemblée du conseil municipal de Montréal.
Mme Fréchette-Laflamme a profité de son intervention pour déposer une pétition de plus de 2500 signatures de résidents et commerçants du secteur qui demandent que les travaux de restauration du boulevard Gouin, «abandonné depuis des décennies» soient entrepris.
Une des pires routes du Québec
Un récent sondage du CAA fait monter le boulevard Gouin sur la troisième place du podium des pires routes du Québec.
«C’est catastrophique!, s’exclame Jules. C’est affreux! Et ce n’est pas juste à Rivière-des-Prairies, c’est tout le boulevard Gouin, jusqu’à Pierrefonds, qui n’est pas beau du tout», partage ce chauffeur de taxi qui sillonne le secteur depuis 17 ans.
Détenteur d’un permis restreint pour le transport adapté, Jules transporte des personnes à mobilité réduite. «Il y a beaucoup de personnes âgées qui vivent dans le secteur et quand je tombe dans un nid de poule, certains perdent même l’équilibre de leurs fauteuils motorisés», tient-il à ajouter.
Chaussée délabrée, poteaux électriques en plein centre des voies de circulation, trottoirs absents, l’état du boulevard fait effectivement pitié sur bien des tronçons.
«Là on est en train de marcher sur la piste cyclable, c’est quand même dangereux», se plaint une étudiante qui aime marcher à proximité de l’eau quand elle vient visiter sa mère à Rivière-des-Prairies.
Bien que les autorités locales travaillent depuis plusieurs années à un réaménagement du boulevard, et que les poteaux électriques du Faubourg Pointe-aux-Prairies ont été récemment enfouis, la mairesse Chantal Rouleau reconnait qu’il reste encore «beaucoup de travaux à réaliser».
Bientôt une SDC?
Au-delà de la déclaration du «besoin d’amour» qu’a faite hier le maire de Montréal en parlant du boulevard, Mme Rouleau a surtout retenu l’idée, proposée par M. Coderre, de créer une Société de développement commercial (SDC) pour Gouin.
«Maintenant qu’on a le statut de métropole, on peut bénéficier de certains programmes financiers spécifiques pour aider des secteurs commerciaux comme le nôtre», a-t-elle expliqué.
M. Coderre n’a pas donné de précisions quant à la date à laquelle démarreront ces travaux. Il a toutefois garanti que la nouvelle loi sur la métropole, entrée en vigueur ce jeudi, permettrait d’offrir davantage de compensations pour accompagner les commerces en cas de travaux majeurs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!