Collaboration spéciale Le bassin olympique construit au parc Jean Drapeau sera déménagé au parc Hans-Selye de Rivière-des-Prairies.

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles a lancé un nouvel appel d’offres en vue d’installer, dans son parc Hans-Selye, un bassin olympique ayant coûté dix fois plus que prévu.

L’avis publié le 19 janvier dernier concerne la construction d’une piscine extérieure d’une capacité maximale de 500 usagers et d’un chalet de baigneurs au parc prairivois.

D’après le document, le bassin de 50 mètres compterait 10 couloirs. Les travaux se dérouleront cette année et l’ouverture de la piscine au public est projetée au printemps 2019, indique l’arrondissement dans un courriel à TC Media.

Depuis plus de trois ans, la Ville de Montréal souhaite réinstaller, dans le parc Hans-Selye, un bassin olympique temporaire construit pour les Championnats du monde FINA en 2014 au parc Jean-Drapeau.

Le projet devait se concrétiser à l’été 2015, mais plusieurs accrocs l’ont retardé. Un entrepreneur a notamment retenu des pièces durant des mois parce qu’il n’avait pas été payé. En outre, l’arrondissement a mis fin à un appel d’offres précédent il y a près d’un an.

Au final, la Ville a déboursé près de 3,3 M$ pour l’achat du bassin d’une valeur de 1,3 M$, son montage, son démontage,  l’entreposage de ses pièces et le paiement de créances.

La contribution municipale pour la tenue des 15es Championnats du monde FINA des maîtres devait être de seulement 286 000 $.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!