Quentin Parisis - Courrier Ahuntsic La mairesse Valérie Plante a annoncé un financement pour acquérir et rénover des immeubles accueillants des logements abordables.

La Ville de Montréal finance l’acquisition et la rénovation de 151 logements abordables dans les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et Rosemont-La Petite-Patrie.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé jeudi que le financement de ce projet s’élevait à 7,6 M$ et permettra l’ajout 61 logements abordables dans Ahuntsic-Cartierville et de 90 Rosemont–La Petite-Patrie.

L’échéancier n’a pas été évoqué, mais la mairesse a assuré que les rénovations se feraient de façon «progressive», de manière à ce que les résidents puissent rester dans leurs logements le temps des travaux.

«Grâce à une approche mixte incluant des subventions et des prêts sans intérêt, des organismes à but non lucratif pourront acquérir des immeubles à logements locatifs, les rénover, en prendre soin, et ainsi conserver les loyers abordables, et ce de façon permanente» a détaillé Valérie Plante.

Cette opération se fait en collaboration avec le Fonds d’investissement de Montréal, qui a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des ménages montréalais.

La Ville de Montréal va ainsi fournir les financements aux organismes Habitations communautaire Olympia et Habitations du trentenaire de la SHAPEM, qui ont été nommés pour porter les projets développés par un troisième organisme, Bâtir son quartier.

Un nouveau modèle pour préserver ce type de logements

La mairesse d’Ahuntsic-Cartierville Émilie Thuillier n’a pas caché sa satisfaction après l’annonce.

«Les logements à loyers abordables sont visés par des promoteurs immobiliers qui rachètent des bâtiments, parfois démolissent pour reconstruire, mais on a besoin de logements abordables dans le quartier» a-t-elle souligné.

L’évaluation quant à la réussite de ce nouveau modèle doit permettre d’enrichir la réflexion de la Ville pour l’élaboration d’un futur programme destiné au logement durable.

Cette annonce s’inscrit plus globalement dans la volonté de la Ville de Montréal de développer 12 000 logements sociaux et abordables en quatre ans, un objectif «ambitieux» selon Valérie Plante.

Le financement d’un troisième projet à hauteur de 10M$ pour 156 logements à Lachine a été annoncé par la mairesse de Montréal, mais cela doit encore être validé par le comité exécutif.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!