Archives TC Media Les résidents veulent conserver leur stationnement et avoir une piste cyclable sur l'artère.

Les riverains de Masson aimeraient bien voir d’importants changements amenés sur leur artère commerciale locale, incluant l’installation d’une piste cyclable.

C’est en effet ce qui ressort de la consultation publique menée par la Société de développement commercial (SDC) Promenade Masson lundi soir, lors de laquelle près de 80 résidents se sont prononcés sur trois concepts d’aménagement qui leur ont été proposés.

Le concept préféré met de l’avant le retrait de la voie automobile en direction ouest, le maintien des deux voies de stationnement et l’ajout d’une piste cyclable entre la rue d’Iberville et la 9e Avenue.

S’il venait à être réalisé, cet aménagement ferait de l’artère un sens unique, la privant ainsi d’une partie de sa desserte en transports en commun. En effet, la ligne d’autobus 47 de la Société de transport de Montréal emprunte la direction ouest sur Masson.

La circulation automobile est-ouest serait reportée sur les rues Dandurant et Saint-Joseph.

La firme Rayside Labossière a aussi proposé des plans conservant le nombre de voies actuelles, mais élargissant les trottoirs par la suppression de 5 zones réservées aux manœuvres des autobus tout en gardant les places de stationnement. Un troisième concept suggérait plutôt d’ôter une voie de stationnement en alternance nord-sud afin d’agrandir l’espace dédié aux piétons.

«Il est important pour nous que le processus de réaménagement se fasse au travers d’une démarche participative. Il faut comprendre que ce que nous avons déterminé hier soir n’est pas définitif. Il s’agit seulement du plan préféré des résidents pour l’instant. Cependant, nous irons plus loin encore dans nos consultations», assure Kheir Djaghri, directeur général de la SDC.

En effet, la SDC encourage les citoyens à se prononcer sur leur concept favori sur son site internet. Le sondage sera disponible jusqu’au mois de septembre.

Les commerçants auront bien entendu leur mot à dire dans tous ceci, puisqu’ils auront l’occasion de prendre la parole lors d’une assemblée générale qui se tiendra cet automne.

«Nous ferons aussi du porte-à-porte sur Masson afin de nous assurer de bien recueillir les opinions de tous les propriétaires. C’est un processus qui est long, mais cela est nécessaire, car il s’agit d’un aménagement qui sera présent pour les générations futures», insiste M. Djaghri.

Une fois les concertations terminées en automne, la SDC présentera un mémoire à l’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie afin d’orienter les travaux d’aménagement à venir sur l’artère commerciale.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!