Le président de Hockey mineur Rosemont – La Petite-Patrie (HMRPP) s’inquiète de changements territoriaux qui pourraient déraciner près d’une centaine de jeunes de leur équipe.

Malgré le nombre d’inscriptions au hockey mineur à la baisse à Montréal, le sport maintient le cap dans l’arrondissement, le nombre d’enfants sur la glace restant aux alentours de 850 depuis les dernières années.

Toutefois, Angelo Loffredi se dit ébahi par une récente décision de Hockey Montréal, qui pourrait affecter plusieurs jeunes.

«On a reçu déjà près de 93 de demandes de transferts et près de 80% c’est à cause de ce changement», affirme le président de HMRPP.

En effet, ce dernier dit avoir été récemment informé par Hockey Montréal que le territoire du Plateau – Mont-Royal, précédemment intégré à celui de Rosemont – La Petite-Patrie, serait désormais sous la gouverne du Club de Hockey Centre-Sud.

«J’ai plein de jeunes qui jouent avec nous depuis deux ou trois années, ils ne veulent pas partir. Ils ont leurs « chums » avec eux sur la glace, pourquoi ils iraient ailleurs. En plus,  on a déjà débuté les entraînements depuis un mois, c’est illogique d’aller envoyer ces joueurs à Centre-Sud», constate de façon perplexe M. Loffredi.

Selon l’homme impliqué dans le sport depuis près de 22 ans, c’est la première fois qu’il se dit témoin d’une telle situation.

Hockey Montréal n’avait pas répondu aux demandes d’entrevue de TC Media lors de l’écriture de ces lignes.

Le contexte est d’autant plus fâcheux, car depuis l’an dernier, les petits amateurs du sport national sont forcés de «voyager» dans les autres quartiers pour pratiquer leur activité favorite. La fermeture du Centre Étienne-Desmarteau jusqu’à l’automne 2018 en raison de rénovations rend inaccessibles les deux patinoires qui s’y trouvent. Les joueurs doivent donc se déplacer cette année aux arénas de Père Marquette, Mont-Royal et Saint-Michel.

Les inscriptions au hockey mineur en baisse au cours des trois dernières saisons à Montréal

2014-2015 : 6309

2015-2016 : 5664

2016-2017 : 5315

Pour la région de Montréal, on dénombre 14 associations de hockey mineur (AHM), en plus de Hockey Montréal féminin, qui régit l’ensemble du hockey féminin sur le territoire montréalais, qui existait d’ailleurs en 2014-2015.

Selon Hockey Québec, ces trois dernières saisons n’ont pas connu de hausse.

On explique le fait par la migration des joueurs de hockey civil vers le hockey scolaire et la popularité croissante pour d’autres sports notamment le soccer.

Source : Hockey Québec

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!