Emmanuel Delacour/TC Media La cour de récréation de Saint-Jean-de-Brébeuf manque de verdure selon les parents des écoliers.

Les enfants de l’école primaire Saint-Jean-de-Brébeuf dans l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, sont un peu plus près de leur cour de récréation de rêve, un projet de verdissement de l’espace est en voie de se réaliser.

L’Organisme de Participation des Parents (OPP) de l’établissement scolaire a reçu 5 000$ de la part du député de Gouin pour financer les travaux de réaménagement qui permettraient de planter des arbres et d’embellir les lieux, plutôt minéralisés pour le moment.

L’élu de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois a décidé de consulter les citoyens sur la manière d’utiliser une partie de son budget discrétionnaire pour encourager diverses initiatives locales.

Les parents de l’école sont ainsi désormais un peu plus près de leur objectif d’amasser 45 000$. En effet, depuis l’hiver dernier, ceux-ci ont récolté 27 000$ au travers de différentes levées de fonds.

«Dans le cadre d’une mesure d’embellissement des cours d’école de la Commission scolaire de Montréal, nous devions trouver 25 000$. Il s’agit d’une entente tripartite avec la commission scolaire et le ministère de l’Éducation, qui verseront chacun 25 000$. Toutefois, 75 000$ ce n’est pas suffisant pour accomplir notre projet, donc nous nous sommes imposé un objectif de 45 000$ du côté du comité des parents», affirme Estelle Vouillon, membre de l’OPP.

S’ils parviennent à trouver l’argent nécessaire, les parents entendent ajouter non seulement de la verdure, mais aussi des modules de jeux, des reliefs ludiques et un espace de jardinage à la cour de Saint-Jean-de-Brébeuf.

Construire des écoles du 21e siècle
C’est un «heureux hasard» qui aura fait en sorte que l’un des projets mis de l’avant porte sur une infrastructure d’éducation primaire, selon M. Nadeau-Dubois, puisque ce sujet fut un de ses chevaux de bataille lors de sa campagne électorale au printemps dernier.

«C’est un plaisir de constater que nos priorités correspondent bel et bien aux demandes de la population. Il y a clairement un manque d’espace et d’installations scolaire dans notre province et à Montréal, particulièrement dans une circonscription centrale comme Gouin», souligne le député solidaire.

Si l’élu se réjouit qu’une partie de son budget discrétionnaire, totalisant annuellement 80 000$, soit remis à un établissement scolaire, celui-ci revient à la charge et exhorte le gouvernement du Québec  à investir dans la construction de nouvelles écoles primaires et secondaires modernes.

Consulation Aller-retour
Un projet d’assemblées citoyennes nommé Aller-retour a permis de financer quatre projets citoyens dans la circonscription de Gouin.

En plus de remettre 5 000$ au comité de parents de l’école Saint-Jean-de-Brébeuf, le député solidaire a aussi versé une partie de son budget discrétionnaire pour offrir des ateliers d’improvisation et d’expression théâtrale aux aînés des Habitations les II volets, dans la Petite-Patrie. Ce sont 2 000$ qui ont été octroyés dans ce projet qui a pour objectif de briser l’isolement des personnes âgées.

De plus 3 000$ ont été offerts pour du soutien à l’action bénévole qui permettrait à des personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme, le syndrome de la Tourette, une déficience intellectuelle, de la communauté sourde d’assister à des représentations d’une pièce de théâtre adaptées à leurs besoins.

Enfin, 5 000$ ont été remis pour un projet de voyage en camping itinérant d’un groupe de pères et de leurs enfants en Gaspésie au mois de juillet 2018. L’organisme Gespeg se veut inclusif, participatif et mobilisateur et vise le développement du lien père/enfant dans une perspective de découverte du patrimoine culturel québécois.

Pour participer à la campagne de socio-financement de l’OPP, rendez-vous sur www.courdecole.org

Plans prévus de la cour de l'école Saint-Jean-de-Brébeuf.

Plans prévus de la cour de l’école Saint-Jean-de-Brébeuf.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!