Gracieuseté Alvéole. Les ruches seront installées sur un immeuble de la promenade.

Les résidents des alentours de la Promenade Masson pourront en apprendre plus sur l’apiculture urbaine cet été grâce à une nouvelle initiative de la Société de développement commercial (SDC) locale.

Voulant perpétuer les gestes en faveur du développement durable, l’association a fait l’annonce de la mise en place prochaine de deux ruches sur le toit d’un des établissements de l’artère commerciale.

Afin de produire ce miel véritablement rosemontois, la SDC fera appel à l’expertise d’Alvéole, une entreprise en apiculture urbaine qui a déjà installé des dizaines de ruches citoyennes partout à Montréal et dans le reste de la province.

«L’objectif n’est bien évidemment pas de nous lancer dans la production de miel à des fins commerciales, mais plutôt d’éduquer la population sur le rôle de l’abeille et de la sensibiliser à propos de son extinction», souligne Kheir Djaghri, directeur général de la SDC Promenade Masson.

Remarquant les efforts qui ont été portés par l’Arrondissement et ses citoyens au cours des dernières années, notamment en matière de ruelles vertes, M. Djaghri dit vouloir contribuer à rendre le quartier plus vert, puisque l’apiculture permet d’accroître la pollinisation en milieu urbain.

En effet, les abeilles peuvent voyager dans un rayon de 3 kilomètres pour aller chercher le pollen, indique Alexandre Mclean, cofondateur d’Alvéole.

De plus, un panneau éducatif sera aménagé à proximité de l’édifice qui sera bientôt choisi pour loger les abeilles, afin de fournir diverses informations, incluant sur le rôle de ces insectes dans notre alimentation.

Enfin, lors de la foire commerciale prévue en août prochain, un kiosque sera mis à la disposition des citoyens pour leur offrir des ateliers sur l’apiculture urbaine.

Ceux qui s’inquiéteraient de la présence de ces ruches en pleine ville n’ont rien à craindre rassure M. Mclean. «La sécurité des passants sera une priorité. Les abeilles en milieu urbain sont souvent très dociles et si tout est installé de manière intelligente, sans être à la portée directe des gens, il ne devrait pas y avoir de problème», affirme le cofondateur d’Alvéole.

Des cendriers pour recycler
Dans la même lancée écologique, la SDC Promenade Masson a annoncé la mise en place de 11 cendriers tout au long de la rue qui permettront de recycler les mégots de cigarettes.

Ceux-ci seront collectés par la compagnie TerraCycle pour que le tabac, les cendres et le papier soient transformés en compost et les filtres en plastique rigide qui servira à la fabrication de mobilier.

«Nous avons ciblé certains endroits sur la promenade où l’on constatait la présence de mégots sur la rue, afin de rendre notre artère commerciale plus propre», affirme M. Djaghri.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!