Gracieuseté Raoul Surprenant et Jonathan Muryn ont remporté les Olympiades québécoises et canadiennes des métiers.

Deux jeunes Rosemontois repoussent les limites de leur domaine professionnel dans un rigoureux entraînement en vue d’une prestigieuse compétition qui se tiendra en Russie l’an prochain.

Raoul Surprenant et Jonathan Muryn ont déjà remporté les honneurs aux Olympiades québécoises des métiers et des technologies qui ont eu lieu à Montréal en mai dernier. Ces deux jeunes de 19 ans ont brillé dans leur secteur respectif, soit en mécanique industrielle et en gestion de réseaux informatiques.

La première place qu’ils ont remportée leur a valu une invitation à la version nationale de ce concours qui s’est tenue du 3 au 6 juin à Edmonton en Alberta. Aujourd’hui, ces étudiants poursuivent leur entraînement afin de pouvoir représenter le Canada au 45e Mondial des métiers qui se tiendra à Kazan en Russie, en août 2019.

Comment se prépare-t-on à une compétition de métiers? Il s’agit d’investir des dizaines d’heures par semaine pour travailler sur des projets concrets qui pourraient leur être proposés dans le cadre de leur profession.

«Lors des Olympiades québécoises, on nous a demandé de faire du dessin industriel assisté par ordinateur, afin de concevoir des éléments mécaniques d’un produit ou des modules complexes, comme une aire de jeux pour enfants», explique M. Surprenant, qui entreprend désormais une formation à l’École Polytechnique de Montréal.

«On reprend des épreuves des années précédentes pour se pratiquer. Dans le cadre de mon travail en réseaux informatiques, il y a aussi des certifications disponibles que je suis pour me donner une formation supplémentaire», affirme M. Muryn.

Si représenter le Québec et le Canada lors d’un événement international est tout un honneur, les compétences qu’ils retirent de ce défi sont toutes aussi précieuses qu’une médaille d’or.

«C’est une expérience de vie unique. L’entraînement me permet d’améliorer ma rapidité d’exécution dans mes projets, il faut que je sois prêt à tout», souligne M. Surprenant.

«J’apprends tellement de choses pendant ma préparation, il m’arrive de me présenter en classe et d’avoir déjà étudié la matière qui est présentée. Même si je ne gagne pas les prochaines étapes, j’en ai appris beaucoup à mon sujet. Je sais que je possède les habiletés pour représenter le Québec et le Canada dans le monde, ce n’est pas rien. Cela a renforcé ma confiance en soi», insiste M. Muryn.

Ce n’est qu’après l’épreuve de sélection finale qui aura lieu à Halifax en mai 2019 que nous connaîtrons celles et ceux qui parmi les quinze candidats du Québec intégreront officiellement Équipe Canada. Ces derniers représenteront le pays au Mondial des métiers à Kazan, en Russie, du 22 au 27 août 2019. Le Mondial des métiers rassemble plus de 1 300 concurrents en provenance de plus de 70 pays dans une cinquantaine de disciplines différentes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!