(Photo: Patrick Deschamps) Les panneaux orange d’interdiction de stationnement ne sont pas utilisés uniquement dans le cadre d’opération de déneigement. Ils servent également pour tous types de travaux que doivent effectuer les employés municipaux.
Les périodes de déneigement entraînent l’apparition des petites pancartes de couleur orange interdisant le stationnement. Sur certaines rues, la situation est problématique pour les automobilistes à la recherche d’une place, alors que les deux côtés sont placardés.

D’un côté de la rue Lanaudière, le 21 mars au soir, il était interdit de s’y stationner de 19 h à 7 h le lendemain; de l’autre côté de la même rue, une même interdiction pour la période de 7 h à 19 h. Alors, où se stationner ?

« Il est vrai que, pour gagner en efficacité et rapidité, on prend des blocs de plus ou moins cinq rues où l’on met les pancartes pour les deux périodes de déneigement. On pourrait le faire sur de plus grande section, mais les automobilistes devraient alors se stationner trop loin de leur demeure », explique Serge Fortin, chargé aux communications à Rosemont – La Petite-Patrie.

La réglementation en vigueur pour la pose des pancartes de couleur orange stipule que, pour la période d’interdiction de stationnement comprise entre 7 h et 19 h, elle doit être faite entre 15 h et 20 h la veille. Pour la période comprise entre 19 h et 7 h le lendemain, la pose des pancartes doit être effectuée avant 15 h le jour même pour les secteurs où auront lieu les premières opérations de chargement, et entre 7 h et 11 h pour le reste du territoire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!