Isabelle Bergeron Les gars de poutinewar.com lors du lancement de leur site dédié, exclusivement, à ce fabuleux mélange culinaire de la frite, du fromage en crotte et de la sauce brune.
Qui fait la meilleure poutine et dans quel restaurant la retrouve-t-on ? C’est pour répondre à cette question existentielle que quatre gars ont lancé le site Internet poutinewar.com. La guerre entre les poutineries est officiellement commencée!

En attendant de se retrouver attablés devant le légendaire mélange patate frite- sauce brune-fromage en grains du pub Le Pourvoyeur, situé en face du marché Jean-Talon, les instigateurs du projet s’expliquent.

« C’était l’hiver dernier, il faisait froid et j’ai eu le goût d’une poutine, laisse entendre Guillaume Lozeau. Mais je voulais optimiser ma sortie pour être certain d’aller m’en chercher une bonne et de ne pas trop geler et regretter mon choix par la suite. J’ai donc fouillé sur le web avant de partir… et je n’ai rien trouvé. Je cherchais un site qui parlait de la poutine, où l’on retrouverait un palmarès, ou quelque chose du genre, et qui m’indiquerait les meilleurs restos. Il n’y avait rien!

« Au mois d’avril, poursuit-il, je me suis dit qu’on se devait de créer un tel site, que ce n’était pas normal de rien avoir sur ce plat si aimé des Québécois. J’en ai parlé à mes amis et on s’est dit: « OK, on fait ça ». Vous savez, souvent on a des idées, mais on ne réalise pas… Celle-là, on l’a faite! »

Ainsi est né poutinewar.com. Le site regorge de renseignements pertinents: les origines – contestées – de la poutine en bande dessinée; les meilleurs poutineries du Québec, région par région; une poutine map; des palmarès et critiques culinaires; des œuvres d’art inspiré dudit mets, etc.

« Avant de lancer le site, on a fait une tournée du Québec, indique Micah Lockhart. On a imprimé 30 000 cartes d’affaires et l’on a visité une centaine de restaurateurs. De Saint-Tite, à Shawinigan, en passant par Trois-Rivières, Lanoraie, Québec, Lévis, Victoriaville, Drummondville, Granby, Sherbrooke, puis en Outaouais, au Lac… Pendant notre périple, on a goûté une dizaine de poutines par jour et vu toutes sortes de possibilités: le fromage en dessous, dessus, à côté, avec du chou, de la sauce blanche, brune, barbecue. Il y a une multitude de variantes de la poutine. »

L’expérience culinaire s’est transformée en expertise; les comparses sont maintenant de fins gourmets.

« Les meilleures poutines originales se retrouvent en région, informe M. Lozeau. Dans certains villages, on a goûté des poutines faites avec des pommes de terre fraîchement cultivées et avec du fromage frais du jour, qui fait « couic couic » quand on le croque et qui est blanc comme de la neige. C’était écœurant !

« Ici, à Montréal, on les fait surtout avec des frites congelées. Par contre, pour une poutine gourmet, c’est la place. Foie gras, homard, merguez de phoque, avec du fromage gorgonzola… les possibilités sont infinies. »

Votez pour votre poutine préférée!

En ligne depuis une quarantaine de jours, poutinewar.com est rapidement devenu un « must » chez les amoureux du plat; certains restaurants ont déjà plus de 200 évaluations de leur poutine.

« Ça va plus vite que ce qu’on pensait, concède Patrick Martineau. C’est surprenant cet engouement, mais en même temps, on savait que ça marcherait. Il n’y avait rien sur Internet concernant la poutine, pourtant c’est un mot super populaire dans les moteurs de recherche. Il y avait un manque et avec le site, on vient le combler. »

Les gens ne peuvent voter qu’une seule fois pour une poutine. Le classement se base sur la moyenne des notes ainsi obtenues. Et il semble que certains prennent les résultats vraiment à cœur, affirme M. Lockhart. « On se rend compte que des restaurateurs baissent les notes de leurs adversaires! C’est fou! C’est vraiment la guerre de la poutine au Québec! »

Quelques bonne poutines, selon les fondateurs de poutinewar.com:

- L’entre-Pôts, 1995, rue Masson: poutine au homard et foie gras;

- Le cinquième pêché, 4475, rue Saint-Denis: poutine aux merguez de phoque;

- Macaroni bar, 4448, boulevard Saint-Laurent: poutine de gnocchi;

- Le Hangar, 1011, rue Wellington: poutine de gnocchi de ricotta, porcelet braisé, sauce au foie gras et crème de gorgonzola.

-Pour voter et connaitre les meilleures poutines de Montréal et du Québec: http://poutinewar.com/.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus