Stéphanie Maunay/TC Media La démolition du bâtiment de Solotech a été réalisée début janvier, dans le but d'ériger la nouvelle construction.

Le site de l’ancienne usine Solotech, situé au sud de la rue Gilford et de la 2e Avenue, vient d’être racheté. TC Media a appris que le nouveau promoteur, DevMcGill, envisage d’y ériger plus de 200 unités, dont une quarantaine destinées au logement social. La revitalisation du site est très attendue, puisque le dossier stagne depuis cinq ans.

«On nous a approché en juillet et soumis des documents préliminaires pour l’analyse d’un nouveau concept, confirme Daniel Lafond, directeur du développement du territoire et des études techniques à l’arrondissement. Ce sera toujours du résidentiel, mais un peu moins dense.»

Entre 200 à 250 unités sont envisagées sur cet ancien site industriel, soit une centaine de moins que dans le défunt projet du Consortium Angus S.E.C. Il projetait la construction de 300 logements, séparés en deux bâtiments, avec un volet de développement durable.

«Le [nouveau] promoteur souhaite développer un projet différent de ce qui avait été établi précédemment», précise M. Lafond.

L’arrondissement signale avoir reçu plusieurs propositions de développement avant celle de DevMcGill.

Un premier pas a déjà été franchi avec la démolition de l’usine, début janvier.

Il s’agirait du sixième développement immobilier du groupe DevMcGill à Montréal.

Google street view/2014

Google street view/2014

Familles et logements sociaux
Selon les premières informations, la clientèle familiale serait visée. «On va s’assurer que ce projet soit d’une grande qualité, que l’on ait des logements pour les familles, avec deux ou trois chambres à coucher et introduire certains logements de grande surface», soutient M. Lafond.

Le promoteur indique, lorsque contacté, qu’il est à «analyser une possibilité de développement à court, moyen ou long terme et à étudier plusieurs scénarios». «Une décision devrait être prise en 2016 et, si le projet va de l’avant, il sera révélé dans les mois qui suivront» ,indique Lucille Bélanger, directrice du marketing et des communications du groupe.

Les détails du projet restent à être finalisés, mais un parc serait dans les plans, ainsi que des chaussées restreintes laissant davantage de place aux piétons, note l’arrondissement. La 2e Avenue et la rue Gilford seront prolongées pour desservir le site actuellement enclavé.

Par ailleurs, une parcelle de terrain, située au sud-ouest du site, sera prochainement acquise par la Ville de Montréal pour la construction d’une quarantaine d’unités de logement social et abordable.

Prochaines étapes
Une nouvelle rencontre est prévue dans les prochaines semaines entre l’administration Croteau et le promoteur dans le but d’obtenir les permis nécessaires. Mais d’abord, les citoyens prendront connaissance du projet en consultation publique.

Initialement, Consortium Angus S.E.C devait compléter le projet avant 2018, mais les échéanciers risquent d’être modifiés. «Cela peut prendre quelque temps pour que cela se concrétise, car il faut que le marché puisse absorber 250 logements», note M. Lafond.

Le montant de la vente du terrain et le coût du projet n’ont pas été dévoilés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!