Gracieuseté/PVQ Laurence Sicotte est la candidate du Parti vert du Québec dans l'Acadie.

Ayant à cœur l’environnement, Laurence Sicotte a décidé de faire avancer les choses sur le plan juridique et politique. L’étudiante en droit se présente dans la circonscription de l’Acadie pour le Parti vert du Québec (PVQ) aux prochaines élections provinciales.

«Les électeurs devraient considérer l’environnement comme un enjeu majeur, souligne la candidate âgée de 20 ans. Le 1er août, nous avions déjà épuisé les ressources que la Terre peut produire en un an.»

Présidente du Comité environnement de l’association des étudiants en droit de l’Université de Montréal, où elle est inscrite, Mme Sicotte a rejoint le PVQ il y a quelques mois.

«Mon parcours académique m’a ouvert au domaine politique, comme la simulation des Nations Unies à laquelle j’ai eu la chance de participer à New York», confie-t-elle.

Au-delà de l’environnement, la candidate se considère comme progressiste, à l’image de son parti.

«Nous voulons avancer sur les droits humains, notamment en ce qui concerne les LGBTQ+ et les communautés autochtones», précise-t-elle.

Dans la circonscription de l’Acadie, elle identifie l’accès au logement et aux transports en commun comme enjeux prioritaires. Elle dit bien les comprendre en tant qu’étudiante.

«Le parti prévoit des investissements massifs de 250 M$ dans le transport au Québec, énumère-t-elle. Nous pensons aussi de créer des emplois liés à la transition énergétique, en améliorant les infrastructures pour les rendre plus écologiques.»

Née à Montréal, Laurence Sicotte a grandi sur la Rive-Sud et réside désormais dans Côte-des-Neiges, à proximité de son université.

Elle affrontera le 1er octobre la députée sortante, la libérale Christine St-Pierre, la candidate péquiste Farida Sam, Viviane Martinova-Croteau de Québec solidaire ainsi que Jocelyn Chouinard du Parti conservateur du Québec. Coalition avenir Québec n’a pas annoncé de candidat dans la circonscription de l’Acadie, qui comprend une partie des arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et de Saint-Laurent.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!