Johanna Pellus La construction du complexe sportif de Saint-Laurent est complété à 98 %.

La facture du complexe sportif de Saint-Laurent, dont la construction est complétée à 98 %, a finalement grimpé de plus de 5 M$ par rapport au coût initial. Une nouvelle dépense additionnelle de 1,2 M$ vient d’être autorisée par le conseil afin de couvrir des imprévus.

C’est la cinquième augmentation progressive du coût de la construction du complexe sportif, qui atteint désormais 55,5 $. Il était de 50,3 M$ lors de l’octroi du contrat il y a trois ans, soit une augmentation de plus de 10 %.

«Dans le cadre d’une réalisation de la nature du complexe sportif, les contingences varient normalement entre 12,5 % et 15 % pour ce type de construction», a d’ailleurs expliqué la directrice d’arrondissement, Véronique Doucet, lors du conseil du 2 août.

Alors que le chantier a pris près de deux ans de retard, l’administration justifie l’octroi de ces sommes supplémentaires par la «certaine complexité et des particularités uniques» propres au bâtiment, qui vise la certification LEED Or, dans le sommaire décisionnel.

La date exacte d’ouverture du complexe n’est toujours pas connue, car le pourcentage d’avancement des travaux de l’entrepreneur diffère de celui indiqué sur son échéancier.

TC Media a tenté d’obtenir des précisions auprès de l’entreprise en charge des travaux, Unigertec, qui n’a pas répondu à nos appels.

Un autre 3,2 M$
Dès la réception provisoire du complexe sportif, l’arrondissement procédera à d’autres dépenses, non comprises dans le 55,5 M$ mentionné ci-haut, telles que l’installation du revêtement du terrain de soccer intérieur, qui, «sous toutes réserves, [devrait commencer] durant l’été ou au début de l’automne», selon le sommaire décisionnel.

De cette autre enveloppe budgétaire, un contrat de plus de 500 000 $ a été accordé à une entreprise des Laurentides spécialiste de la pelouse synthétique. Pour répondre aux exigences de développement durable de l’arrondissement, le revêtement sera fabriqué à partir de matériaux recyclés et recyclables et les concentrations en métaux lourds et COV (composés organiques volatils) seront négligeables.

Des contrats ont également été accordés à quatre autres compagnies pour fournir les poteaux, matelas, tapis, bancs, ballons, chariots de transport, équipements et accessoires divers requis pour différents sports. Le montant total de ces commandes qui seront livrées cet automne ou cet hiver est de 65 824 $.

Pour assurer la gestion et l’exploitation des bassins aquatiques ainsi que la surveillance des plateaux sportifs, l’administration laurentienne a attribué un contrat de trois ans à Sodem, à hauteur de 2,7 M$.

La société sera notamment responsable de la programmation des activités aquatiques, comme les cours de natation, et de la sécurité des usagers dans les bassins.

Elle se chargera également de la surveillance des plateaux pendant leur mise en service cet automne, avant de débuter son contrat de trois entre le 15 janvier et le 15 mars 2017.

Lire aussi Première plongée dans le futur complexe sportif

Plateaux sportifs
Le complexe sportif de plus de 14 000 m2 pourra accueillir jusqu’à 3 242 personnes au sein de différents plateaux sportifs :

  • Piscine 25 mètres, huit corridors, avec gradins pouvant accueillir près de 300 personnes;
  • Bassin récréatif avec entrée progressive, jeux d’eau et glissoire;
  • Terrain de soccer intérieur à onze joueurs divisible en trois terrains à sept joueurs;
  • Palestre gymnique;
  • Salle d’entraînement;
  • Salle multifonctionnelle;
  • Gymnase avec lignage pour le basketball, minibasketball, volleyball, tennis et badminton;
  • Aire de repos et de restauration offrant à la population un lieu d’échange ou d’attente où breuvages et repas légers seront en vente;
  • Locaux et salles de réunion pour les associations sportives;
  • Espaces administratifs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!