Yves Provencher/TC Media Liliane Cyr, la mère de Yohanna, lors d'une commémoration pour les enfants disparus, en 2014.

Les espoirs de Liliane Cyr de retrouver sa fille disparue en 1978 à Saint-Laurent se sont de nouveau évanouis. Le test d’ADN de l’Américaine qui s’était manifestée au début du mois d’août, croyant être Yohanna, s’est avéré négatif.

«On n’a pas eu la réponse attendue. On va continuer à garder espoir qu’un jour, nous saurons la vérité. Fait que l’on te retrouve un jour, je t’aime, et continu de m’aider à espérer que le meilleur arrive», a écrit Mme Cyr sur sa page Facebook.

Sa fille n’avait que 18 mois lorsqu’elle a disparu, le 15 août 1978, de son domicile à Saint-Laurent. Le conjoint de Liliane Cyr avait évoqué une noyade, mais la police s’était rapidement orientée vers un homicide ou une vente aux États-Unis.

Quelque 38 ans plus tard, une Américaine, qui désirait préserver son anonymat, a contacté Mme Cyr avec des informations qui pouvaient laisser croire qu’il s’agissait de sa fille.

«Malgré la grande déception qui suit les résultats des analyses d’ADN, Liliane continue d’être tout aussi déterminée à trouver sa fille aujourd’hui qu’au jour de sa disparition», relate la directrice générale du Réseau Enfants-Retour, Pina Arcamone.

Elle a indiqué que la famille Cyr souhaitait remercier le public du soutien et des témoignages d’amour reçus au cours des dernières semaines.

Il y a 10 ans, des tests d’ADN avaient déjà été effectués sur une autre personne s’étant présentée comme Yohanna aux policiers, mais ils n’avaient pas été concluants. En 2014, une excavation au Centre des loisirs de Saint-Laurent pour tenter de retrouver le corps de l’enfant a été infructueuse.

Toute personne qui disposerait d’information au sujet de Yohanna Cyr peut contacter le SPVM au 514 393-1133 ou le Réseau Enfants-Retour au 1 888 692-4673, en toute confidentialité. La famille administre la page Facebook Retrouver Yohanna cyr.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!