Collaboration spéciale Nizar El Barqaoui fait partie des 19 ambassadeurs de l'engagement de la jeunesse pour le 375e anniversaire de Montréal.

L’entraide est au cœur de l’engagement d’un jeune Laurentien, récemment désigné ambassadeur du projet #Jeunesse375MTL. Nizar El Barqaoui a pour tâche de récolter les idées des 12-30 ans de l’arrondissement à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal.

«C’est un honneur de représenter Saint-Laurent, mais aussi une responsabilité, car je dois consulter les jeunes», avance l’adolescent de 15 ans.

En tant que porte-voix des jeunes de son quartier, l’étudiant de 4e secondaire à l’école Mont-Royal sera appelé à donner leurs idées et d’échanger sur leur perception de ce qui constituera le Montréal de demain.

Une mission exploratoire à l’étranger lui permettra de s’inspirer des initiatives prises par les jeunes ou des organismes dans d’autres régions du monde.

Lors du Sommet jeunesse de Montréal, où près de 400 participants seront réunis au printemps, Nizar El Barqaoui pourra aussi contribuer à la nouvelle Stratégie jeunesse 2018-2021.

«Cela demande beaucoup d’implication, mais cela permettra les meilleurs changements pour l’arrondissement», souligne-t-il.

Politique scolaire
Il trouve toujours le temps de faire ce qu’il aime, malgré ses nombreux engagements. Depuis le primaire, il siège au conseil des élèves de son école. Il a d’ailleurs été nommé vice-président cette année.

«Les élèves, ce sont eux qui vivent à l’école. C’est important qu’ils amènent des changements dans l’établissement», explique-t-il.

Le conseil travaille présentement au projet de rénovation du gymnase de l’école. Il organise également des activités en fonction des idées des jeunes, pour Noël par exemple.

Communauté
Nizar El Barqaoui s’implique aussi dans la communauté, alors qu’il habite à Saint-Laurent depuis son arrivée du Maroc avec sa famille, lorsqu’il était en 1re année.

«Nous avons des heures de bénévolat obligatoire à effectuer hors de l’école, mais j’en fait plus du triple. J’aime aider les gens», fait-il valoir.

En plus de faire de l’emballage et du porte-à-porte pour des organismes, il a œuvré pour le centre l’Unité et a participé au projet entrepreneurial Coopérative Jeunesse de Services avec le YMCA.

Si ses parents lui ont appris l’entraide, il tire sa motivation par l’écoute de ceux dans le besoin et sa volonté de ne pas rester les bras croisés.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!