Félix O.J. Fournier/TC Media Le député de Lac-Saint-Louis, Francis Scarpaleggia, anime l'assemblée d'investiture de Saint-Laurent.

La candidate du Parti libéral (PLC) aux élections partielles dans Saint-Laurent sera connue tard en soirée, mercredi. Face à la salle comble du Crystal, sur le boulevard Henri-Bourassa, Marwah Rizqy, Emmanuella Lambropoulos et Yolande James ont défendu leurs points de vue.

Un hommage a été rendu à l’ex-ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, autant par l’animateur de la soirée, le député de Lac-Saint-Louis, Francis Scarpaleggia, que les trois candidates.

«Je suis né, j’ai grandi et j’habite à Saint-Laurent, déclare Mme Lambropoulos, une enseignante qui a rejoint la course à l’investiture il y a une semaine. Alan DeSousa et Stéphane Dion ont été mes inspirations.»

Mme Rizqy et Mme James ont toutes deux abordé la Journée internationale des femmes.

«Pour la première fois, Saint-Laurent sera représentée par une femme, par le PLC. L’engagement des femmes en politique n’est pas toujours facile, donc j’aimerais vraiment remercier Emmanuella ainsi que Yolande de faire partie de ce processus démocratique et de tracer la voie pour toutes les jeunes filles», commente Mme Rizqy.

La fiscaliste a assuré aux électeurs qu’elle allait travailler pour la transparence en plus de lutter contre les discours haineux.

L’ex-ministre provincial Yolande James a pour sa part mis de l’avant son expérience politique, comme gérer le troisième portefeuille de la province et négocier avec le patronat.

«Choisissez la personne qui a montré son expérience pour vous défendre et accomplir le travail. Je suis Yolande James et je suis cette femme», avance-t-elle, alors que la salle se montrait plus bruyante que jamais lors de son discours.

«Que vous portiez un hijab, une kippa ou la croix, chers amis musulmans, juifs, chrétiens, sikhs ou athées: je veux être votre voix», clame Mme James, rappelant qu’elle est une fille d’immigrés, comme beaucoup de Laurentiens.

Réactions
«Que ce soit Mme James ou M. Rizqy, que j’ai pu rencontrer à plusieurs reprises sur Décarie, je travaillerai de concert avec elle», précise le président de l’association de marchands Destination Décarie, Berj Merdjanian. Il regrette néanmoins de ne pas avoir vu Mme Lambropoulos sur le terrain.

Les conseillers Francesco Miele et Aref Salem sont venus exercer leur droit de vote, sans toutefois commenter leurs choix. «Il s’agit d’une femme», plaisante M. Miele.

«Je soutenais Alan DeSousa. Nous aurions aimé que les citoyens puissent se prononcer, mais nous travaillerons avec la gagnante», précise M. Salem.

Irrégularités
Plusieurs membres du PLC ont dénoncé des irrégularités dans le processus. Les règles établies pour l’investiture n’ont pas été respectées. Les Laurentiens ont été avisés le 5 mars, faisant fi des 13 jours habituels.

«Tenir une assemblée en plein milieu de la relâche scolaire, alors que plusieurs sont à l’extérieur, avec un préavis si court est clairement contraire à la ligne du Parti libéral qui dit que nous voulons un processus plus transparent», s’insurge Philippe Marchand.

En vertu de la section 13 des Règles nationales intérimaires pour la sélection des candidats du PLC, il est tout de même possible de tenir une assemblée dans l’urgence.

Alors que des allégations de favoritisme envers Mme James circulaient, la candidature du maire de l’arrondissement, Alan DeSousa, a quant à elle été refusée sans explication. Son appel a été rejeté, le contraignant à abandonner la course.

Par ailleurs, Radio-Canada avait révélé lundi que des affiches de Yolande James avec le logo du PLC sont apparues dans Saint-Laurent. Néanmoins, une porte-parole de la candidate a nié qu’elles avaient été installées par l’équipe de campagne.

La vainqueur du scrutin libéral affrontera Jimmy Hu, du Parti conservateur, Mathieu Auclair, du Nouveau Parti démocratique, William Fayad, du Bloc québécois, et Daniel Green, du Parti Vert. La liste officielle des candidats sera dévoilée le 15 mars par Élections Canada.

Les membres du PLC votent jusqu’à 20h30. Le résultat sera connu entre 21h30 et 23h. Les Nouvelles Saint-Laurent seront en direct sur Facebook.

Pour connaître les résultats de l’investiture, consultez cet article.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus