Collaboration spéciale L'arrondissement de Saint-Laurent traite la majorité des frênes publics contre l'agrile, soit quelque 2 660 arbres.

Une nouvelle compagnie a été mandatée par l’arrondissement de Saint-Laurent afin d’effectuer le traitement préventif des frênes privés au moyen d’un biopesticide homologué, le TreeAzin, dans le but de les protéger contre l’agrile, un insecte ravageur exotique qui attaque et tue toutes les espèces de frênes.

L’entreprise Services des espaces verts, qui dispose d’une succursale à Saint-Laurent, a remporté l’appel d’offres pour 2016. La firme Arbodirect avait été mandatée les deux années précédentes.

La compagnie pourra effectuer le traitement chez les propriétaires de frênes pour un coût allant de 180$ à 315$, en fonction du diamètre de l’arbre. Grâce à cette entente, les Laurentiens bénéficient cette année d’un tarif 25 % moins cher que les années précédentes.

«Il importe ainsi de poursuivre notre lutte commune contre cet insecte ravageur et, pour l’instant, la prévention demeure pour l’instant la meilleure stratégie», a fait savoir par voie de communiqué le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, alors que l’arrondissement a déjà traité les quelque 2 660 frênes publics du territoire.

Il est recommandé de traiter les frênes le plus tôt possible dans la saison et d’effectuer un traitement tous les deux ans. Dès le 1er avril, les résidents pourront contacter la firme Services des espaces verts au 514 337-1060 ou fmailly@espacesverts.qc.ca pour planifier leur traitement. Il est possible de faire appel à tout autre professionnel qualifié si désiré.

Informations: ville.montreal.qc.ca/saint-laurent/agrilefrene,ville.montreal.qc.ca/agrile et 311.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!