Thomas Laberge/Progrès Saint-Léonard Les citoyens sont venus en grand nombre pour faire part de leurs préoccupations pour Jean-Talon.

Les citoyens de Saint-Léonard sont visiblement préoccupés par le sort de la rue Jean-Talon Est. En effet, près de 150 personnes ont répondu à l’invitation de l’arrondissement  pour une soirée de consultation au sujet de l’avenir de l’artère commerciale. Une occasion pour eux de venir faire entendre leurs désirs.

Plus de verdissement, des boutiques offrant des produits plus raffinés, l’uniformisation des vitrines, une micro-brasserie : voici quelques-unes des demandes qui ont été formulées par des citoyens lors de la consultation qui s’est déroulée à l’école La Dauversière, lundi dernier.

«Il faudrait des incitatifs économiques pour attirer des commerces de qualité», a dit une citoyenne comme proposition pour revitaliser l’artère.

Rita Taillefer croit qu’il fait trop sombre sur Jean-Talon. «Il faudrait plus d’éclairage sur la rue», dit-elle.

Des gens ont aussi suggéré qu’il serait nécessaire d’avoir du compost.

Le directeur général de la Société de développement commercial de Jean-Talon Est, Pierre Frisko s’est dit satisfait de l’événement. «Les demandes des gens concordent globalement avec celles de la SDC», dit-il.

Le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet est content du déroulement de la soirée. «Cette consultation a mené à des discussions conviviales, constructives et fructueuses, nous apportant un nouveau point de vue qui nous aidera à orienter la rédaction de notre Programme particulier d’urbanisme pour la rue Jean-Talon.»

Pas de piste cyclable, mais du stationnement
Une proposition pour une piste cyclable a toutefois provoqué des huées dans la salle. «Il y a déjà, des piétons, des voitures, des autobus. Si vous voulez avoir des morts, mettez des pistes cyclables», lance Daniel Fuchs qui habite depuis 51 ans à Saint-Léonard.

Un avis partagé par Yves Proulx. «Il peut arriver des accidents avec des autos», dit-il.

Durant la soirée, des citoyens ont plutôt suggéré que des pistes cyclables soient mises en place dans les rues autour de Jean-Talon afin que les cyclistes n’aient pas à l’emprunter.

Fuchs propose également d’ajouter des stationnements afin d’inciter des commerces à venir s’installer sur la rue. Cette idée de mettre plus de stationnements sur Jean-Talon a d’ailleurs été soulevée par d’autres citoyens durant la consultation.

Pierre Frisko partage toutefois un autre point de vue sur la question. «Il ne manque pas de stationnements sur la rue», soutient-il.

Des citoyens ont aussi témoigné du scepticisme par rapport à la soirée. «Ce genre de consultation, c’est juste pour dire qu’ils ont consulté le public, mais les plans sont déjà décidé», affirme Daniel Fuchs.

À la suite de cette consultation, l’arrondissement rédigera un rapport qui prendra en compte les demandes des citoyens. Le rapport devrait être terminé au printemps 2019. Une nouvelle consultation publique sera ensuite tenue afin de présenter le rapport et les recommandations, a indiqué l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!